V comme voyage, voyage

corniglia

Quand on arrive en vue de Corniglia, un grand panneau engage le randonneur à monter au « centro storico » car, affirme le texte, ça vaut vraiment la peine de faire ces 365 marches pour aller au village.

« Les grandes personnes aiment les chiffres », comme le dit si bien Saint-Exupéry dans Le petit Prince

Mais moi, pour me donner du cœur au ventre et aussi parce que ce chiffre me semblait trop beau pour être vrai – précisément 365 comme les jours de l’année – je les ai comptées. En fait, il y en a bien 384. Mais la municipalité de Corniglia aura sans doute estimé que ce nombre de 384 marches n’avait rien d’engageant…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s