B comme Brunhilde et le Bangladesh

Brunhilde est une des anciennes élèves de Madame. Il y a une dizaine d’années, elle a épousé un Bangladeshi. Elle a suivi son mari au Bangladesh où elle vit et travaille encore aujourd’hui. Son mari et elle ont deux enfants, deux petites filles âgées de huit et de quatre ans.

Depuis leur naissance, Brunhilde leur parle en néerlandais et son mari en bengali. Education bilingue donc, jusque-là rien d’anormal ni de très spécial, à part peut-être la relative « rareté » des deux langues en question. Wikipedia par exemple parle de 207 millions de locuteurs pour le bengali.

Vers leurs trois ans, elles ont chacune à leur tour fait leur entrée dans le monde de l’école. En anglais d’abord, pour l’aînée. Puis à l’école française, où la petite est maintenant aussi. Elles y reçoivent un enseignement bilingue français et anglais.

Madame a vu la petite dernièrement chez sa grand-mère maternelle où les deux enfants étaient en vacances tout le mois de juillet. Elle maîtrise quatre langues sans problèmes. A l’âge de quatre ans.

Époustouflant, non?

Un commentaire sur « B comme Brunhilde et le Bangladesh »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s