V comme Venise (1)

« Habitué à recevoir des couples en voyage de noces, des amants clandestins, des esthètes écumeurs de musées, des touristes pour qui le fin du fin est de visiter le plus de monuments possible en un minimum de temps, le concierge de ce grand hôtel de Venise, que mon père avait choisi sur la recommandation d’un porteur de bagages, dut être désagréablement surpris en voyant débarquer, au mois de mars 1920, dans le hall somptueux du palace, la famille Tarassof au complet, avec ses visages anxieux, ses vêtements défraîchis et ses valises de pauvres aux couvercles consolidés par des ficelles.« 

Ainsi commence Le fils du satrape, d’Henri Troyat, et en lisant cet incipit je me demandais dans quelle catégorie je devais nous mettre, ma mère et moi, qui avons passé cinq jours à Venise à la fin du mois d’août: nous n’avons visité aucun musée, sauf Ca’Rezzonico parce que je voulais revoir les petits tableaux de Pietro Longhi, ne sommes entrées dans aucune église, sauf ma mère qui tenait à dépenser des sous pour allumer une fausse bougie.

Par contre, nous avons passé deux de nos cinq journées à la Biennale d’art moderne Langue tirée

Venise août 2011 036 - kopie.JPG

Ca’Rezzonico, depuis le vaporetto

Venise août 2011 028 - kopie.JPG

le rio di san Barnabà longe Ca’Rezzonico

Venise août 2011 063 - kopie.JPG

Ca’Rezzonico, depuis le palazzo Malipiero

Venise août 2011 027 - kopie.JPG

ma mère, assise dans le jardin, Ca’Rezzonico

11 commentaires sur « V comme Venise (1) »

  1. J’étais à Venise au mois de juin. J’ai fait quelques musées mais j’ai souvent été déçue par la muséographie pas toujours bien pensée et des éclairages de tableaux vraiment pas toujours bons (cela faisait systématiquement des reflets sur les toiles!). Bonne semaine!

    J'aime

  2. Petite cachottière… la biennale d’art contemporain et tu n’en disais rien… Je m’amuse à imaginer cette visite avec la personne qui t’accompagnait. ah ha ha ! Bonne journée

    J'aime

  3. Bonne question gballand !
    Comme je n’aime pas les questions (quand c’est moi qui dois y répondre), je ne vais pas à Venise, des témoins dignes de foi m’assurent que c’est un peu « verdoeft » ;o)
    M’y retrouve plus, Adrienne. Vous qui semblez être une spécialiste, les espèces de bittes d’amarrage de Buren au Palais Royal, c’est contemporain, moderne, brut, abstrait, conceptuel, postmoderne, naïf, académique, cher, politique, décadent, gonflé ? Help me, please !

    J'aime

  4. J’avoue, j’ai fait partie des touristes « voir Venise en un minimum de temps ». J’avais potassé les guides la veille pour être efficaces : nous avions une seule journée ! Mais j’ai un très bon souvenir parce que nous avons pu sortir des chemins battus et flâner malgré tout. 🙂

    J'aime

  5. Dis donc, vous le faites toutes exprès d’aller à Venise depuis quelque temps. Je m’ennuie désespérément de la Sérénissime en regardant ces photos. Cinq ans déjà et pourtant, tout reste tellement frais dans ma mémoire. Il faut que je la revois! 🙂

    J'aime

  6. jamais vu venise mais si j’y vais ce sera pour prendre le pouls de la ville voir les rues et les canaux bien sûr
    peu de musées et peu d’églises c’est pas notre truc
    une expo d’art contemporain c’est un bon prétexte

    J'aime

  7. si on la pose pour Venise, gballand, on peut la poser aussi pour toute autre destination, non?
    c’est vrai, Elisabeth, mais en échange, Ca’Rezzonico, on peut se coller le nez dessus sans qu’aucune alarme ne se déclenche 😉
    je peux conseiller le vaporetto, Berthoise, rapport qualité-prix il n’y a pas de comparaison avec la gondole, mais c’est encombré comme le métro aux heures de pointe
    oui Marine, j’en suis la première étonnée 🙂
    faudra que j’aille voir pour me faire une idée, Walrus 😉
    mais je ne suis qu’une apprentie…
    on peut très bien « humer » l’atmosphère de Venise en s’y baladant un jour, captaine!
    pour moi aussi, Lucie, c’était une deuxième visite de Venise, mais je l’ai vue autrement parce que j’y étais avec ma mère et que pour elle c’était la première fois, donc je faisais le guide
    j’ai survécu pour le moment, rsylvie 😉 et j’ai même survécu à Naples 😉
    exactement, Zigmund: c’est un bon prétexte 🙂
    il n’en faut pas plus…
    merci à tous et bonne journée!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s