D comme débauche(s)

L’histoire commence en Ardèche. D’où mes parents, chaque année, nous ramenaient un kilo de miel. Une année du miel de châtaignier, une autre du « toutes fleurs ». Sous prétexte que l’homme-de-ma-vie en mettait une cuillerée (à café) dans son grog, l’hiver, quand il « sentait venir le rhume ». Ou plutôt « le rhum », parce que c’était là l’ingrédient principal.

Année après année, les pots de miel se sont accumulés. J’avais beau dire « Merci! mais maintenant on en a assez! » ma mère me répondait qu’à part ça elle ne savait pas quoi nous rapporter – même si je lui suggérais de nous ramener de l’huile d’olive du moulin d’Olivier (le bien-nommé) ou du fromage de chèvre de chez Pierre Rabhi, oui celui-là même qui aujourd’hui écrit des bouquins et donne des conférences de par le monde, mais ceci est une autre histoire.

Cette histoire-ci commence donc par une débauche de pots de miel que j’utilise depuis pour sucrer certains desserts, je fais par exemple une glace au miel qui est devenue au fil des ans un des desserts que tous mes invités ont fini par recevoir, un jour ou l’autre.

En ce début du mois de mai, je peux y associer une seconde débauche, due à la générosité des possesseurs de rhubarbe: « Tu ne veux pas un peu de rhubarbe? » me disent-ils, alors que quelques kilos de tiges se trouvent déjà dans le coffre de leur voiture… Le moyen de dire non?

J’ai donc préparé des litres de sorbet à la rhubarbe.

C’est archi-simple:

Peler et émincer finement la rhubarbe, la mettre à étuver quelques minutes avec un peu de jus d’orange (une grosse orange pour un kilo et demi de rhubarbe) et du miel (à votre goût) puis la mixer finement, la laisser refroidir et la mettre au congélateur.

Si vous avez une sorbetière, elle turbinera pour vous.

Si vous n’en avez pas, comme moi, vous voilà réduit(e) à aller touiller de temps en temps votre (futur) sorbet jusqu’à ce qu’il soit idéalement onctueux et glacé.

***

La débauche, dit le Petit Robert (page 404), c’est un usage déréglé de quelque chose, un étalage, un luxe, une profusion, une surabondance.

19 commentaires sur « D comme débauche(s) »

  1. Ici aussi, mon mari se goinfre de miel à la moindre goutte au nez.
    Et ça y est j’ai de la rhubarbe dans mon jardin. T’en veux ? 🙂

    J'aime

  2. Pendant des années j’ai toujours eu envie qu’on m’en propose, moi, de la rhubarbe. J’en recevais rarement. Maintenant je peux décider d’en faire pousser au jardin. En aurai-je un jour une telle débauche que tout le monde recevra sa part? Probable, surtout que je vais faire chez moi un jardin partagé.
    Quant au miel, ça me fait plaisir si on m’en offre (en attendant d’avoir ma ruche peut-être!) Surtout du châtaignier, là je rampe! Mais ce que j’admire c’est ton talent à utiliser la profusion. Je suis sûre que si tu te trouvais soudain pourvue d’une troisième denrée en surabondance, tu trouverais un usage qui combine les trois (ou les quatre!) En tout cas, le sorbet, quelle bonne idée. Moi je me contentais de faire des compotes, des gâteaux ou des tartes. En confiture très bon aussi, avec des bananes, des abricots, ou des fraises. Si tu fais du pain à la rhubarbe, tu nous donneras la recette? On peut aussi la préparer en accompagnement de viande ou de poisson.
    Pour ce weekend nous aurons un luxe de pleine lune et j’espère que la pluie ne fera pas trop étalage. Je t’envoie chère Adrienne de bonnes pensées en belle abondance. Pas plus, pour éviter le dérèglement, et puis j’en garde pour Pivoine ;))!

    J'aime

  3. tu as bien vu, Anémone, c’est ainsi que j’ai été élevée, en premier lieu par ma grand-mère Adrienne, habile cuisinière 🙂
    Quant à ma mère, elle répète (et interprète de manière toute personnelle) le fameux adage « rien ne se crée, rien ne se perd » 😉
    Pour ce qui est du pain à la rhubarbe, je suis en train d’y réfléchir, je crois que je vais y ajouter de la poudre d’amandes et peut-être aussi des noix… mais le résultat ressemblera probablement plus à du cake qu’à du pain, vu le taux d’humidité!
    La recette, je la mettrai sur le blog, c’est sûr, mais ce ne sera sans doute qu’à la lettre r (R comme rhubarbe ou R comme recette :-)) donc le 21 mai!
    merci pour ton commentaire et bonne journée!

    J'aime

  4. ah et puis j’oubliais de dire que pour le clair de lune je me réjouissais de l’occasion unique, malheureusement je crains que les nuages nous empêchent de profiter pleinement de cette vue…

    J'aime

  5. Un kilo de miel par an, c’est de la débauche ? Oups, je n’ose dévoiler ma quantité consommée… Disons que je suis une oursonne et je soutiens les apiculteurs ! (mais le miel devient un produit de luxe…) 🙂 Peut-être essaierai-je ton sorbet à la rhubarbe…

    J'aime

  6. LOl Captaine, évidemment si tu t’en fais des tartines 😉
    mais ici ça sert juste à sucrer certains desserts
    par contre, un kilo de pralines de chez Neuhaus… 😉 😉 😉
    merci d’être passée et bonne journée (j’espère que le temps t’est plus clément à Lyon qu’ici!)

    J'aime

  7. … je retiens le jus d’orange… justement, il me reste une orange… et beaucoup de rhubarbe ! pour amadouer l’acidité, j’ajoute des dattes coupées en petits morceaux… du miel, j’en ai pas…
    merci adrienne !

    J'aime

  8. tu vois comment se font et défont les recettes, Jaku 😉 moi j’ai mis de l’orange parce que je n’avais pas de citron sous la main et finalement je suis très contente du résultat… toi tu mets des dattes faute de miel et tu seras, je l’espère, également très satisfaite 🙂
    merci d’être passée et bonne soirée!

    J'aime

  9. Ah ces cadeaux ou ces échanges dans la famille cela a toujours existé, un jour des invités nous ont refilé un vieux canard( quand j étais jeune). On lui a toujours donné du blé au milieu de la route, et un jour un camion a eut raison de sa gourmandise. Tu me diras c est cruel, mais on fait donc pas des cadeaux comme ça!
    Bonne soirée Adrienne
    Latil

    J'aime

  10. ah oui Latil, vraiment trop cruel!
    mon frère aussi m’a fait cadeau un jour d’un canard qu’il avait gagné en jouant aux cartes (!)
    je lui ai fabriqué un enclos (au canard, bien sûr, quoique … lol) et je lui ai donné une compagne pour qu’il ne se sente pas trop seul…
    (le reste vaut un billet, en fait ;-))
    merci Latil et bon dimanche! jour de repos pour toi, aujourd’hui, j’espère?

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s