T comme tradu-quoi?

Θα πιω το ουισκακι μου παρεα με τα φυστικια μου τ’αραπικα και θα τον ξεσκονισω σημερα, το χρονο που φευγει! Τι εκανα, τι δεν εκανα, τα θελω και τα πρεπει μου! Μετα θα τα τιναξω ολα, να φυγουν απο πανω μου: τα κακα που ηρθαν χωρις να με ρωτησουν, τα καλα, γιατι ειναι πια παρελθον! Θελω νεα πραγματα, καινουργια, αγνωστα…
Και θα κλεψω τα λογια απο τη διαφημιση και θα του πω: Να φυγετε κυριε, να πατε αλλου!

Je bois mon oyiskaki avec mes amis noix t’arapika et xeskonisw aujourd’hui, l’année que feygei ! Quels ont été, ce qu’ils étaient, je veulent et ont besoin ! Après tout, tinaxw sera fygoyn de haut : les maux qu’ils rwtisoyn moi avec, Eh bien, pourquoi est passé de plus ! Je veux de nouvelles choses, nouvelles, agnwsta…
Et les mots de klepsw de la publicité et la volonté de lui dire : quitter le Kyrie, pour aller voir ailleurs!

Je bois mon oyiskaki avec mon t’arapika et xeskonisw nuts d’amis aujourd’hui, l’année qui feygei ! Ce qui étaient, ce qui étaient elles, je veulent et ont besoin ! En fait, le fygoyn de tinaxw de ci-dessus sera : les maux avec lesquels ils rwtisoyn je, bien, pourquoi est une chose du passé ! Je voudrais à de nouvelles choses, nouvelles, agnwsta…nEt les mots de klepsw de la publicité et voudraient indiquer à lui : Kyrie, vont partir ailleurs!
 
Je boirai mon oyiskaki compagnie avec mes pistaches tarapika et lui je xeskoniso aujourdhui, par an qui part ! Que jai fait, que je nai pas fait, eux je veux et il faut mon ! Après je les secouerai tous, pour ils partent audessus mon : les mauvais qui sont venus sans que me demandent, les bons, pourquoi ils sont plus passé ! Je veux de nouvelles choses, nouvelles, de manière inconnue Et je volerai les discours de la publicité et je lui dirai: Pour partiez Monsieur, pour vous alliez autre!
Vous buvez du ouiskaki me prendre à mes pistaches t’arapika et lui saupoudré aujourd’hui, le temps de partir! Qu’est-ce que, ce qui n’a pas, veut et doit me! Meta tout secouer, laisser moi: le mal qui est venu sans me demander, bon, parce que c’est passé maintenant! Je veux de nouvelles choses, de nouvelles et inconnues
Et il vole les mots de la publicité et diront: Seigneur, laisse, allez ailleurs!
 
***
 
C’était le message de Noël d’une collègue grecque sur fb
Généralement, je lui demande de me traduire (elle est collègue prof de FLE)
Mais là, comme vous l’aurez deviné, j’ai joué avec les traducteurs en ligne…
😉
Je crois que les professionnels ne doivent pas encore trop craindre pour l’avenir de leur métier.
 
Bonne journée à tous!
 

traduction,langue

photo du sapin géant qui orne la grand-place de ma ville natale

(l’effet spécial est indépendant de ma volonté ;-))

 

15 commentaires sur « T comme tradu-quoi? »

  1. Héhé, oyaskiki qui devient ouiskaki dans le dernier paragraphe, serait-ce du whisky? En effet, les professionnels n’ont aucun souci à se faire!
    Bonne fête de Noël à toi!
    lulu

    J’aime

  2. ne serait-ce que pour la beauté du graphisme, n’est-ce pas, Patrick? 😉
    héhé Lulu, il se pourrait bien que tu aies deviné juste!
    je le trouve très drôle, gballand 🙂
    moi Anémone j’en suis plutôt à me demander comment c’est possible d’avoir un jour pu lire Homère, Herodote ou Xénophon, et d’avoir TOUT oublié! c’est tout juste si je réussis à déchiffrer…
    et bien, Caro, les clients ne sont pas difficiles! 😉
    je le trouve aussi, Elisabeth
    si je trouve le temps j’en fais un billet pour demain matin, Margotte
    LOL Walrus non, je marchais dans la rue 😉
    mais il y a une sorte de rideau qui devait former l’entrée du marché de Noël
    merci Colo
    merci à tous et bonne soirée!

    J’aime

  3. Une question hors sujet, si ce n’est le thème de la photo peut-être! J’ai entendu à la radio une jeune femme qui chantait « Ik ben de foto die altijd lacht ». Quand je tape ces mots sur le moteur de recherche je n’obtiens rien. Connais-tu ou quelqu’un connaît-il cette chanson? Merci et meilleures pensées à tous et toutes.

    J’aime

  4. en effet Anémone ça ne donne pas grand-chose sur g**gl* et comme je n’écoute que Klara… (enfin, plus maintenant que je n’ai plus ni radio, nu télé ni radio-réveil wouarf la fin du monde c’était chez moi mais n’en parle pas aux journaux)
    tant mieux, Célestine 🙂 c’est si bon de rire 🙂
    merci et bonne journée à tous!

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s