V comme visage

Je me demande, s’il n’y avait pas les photos pour nous les rappeler, ce qu’on retiendrait des visages aimés et disparus. Fait-on attention aux multiples nuances dans la couleur des yeux, quand on est un enfant ? Et si on finit par ne plus se souvenir du timbre de la voix, serait-ce différent pour les traits du visage ?

J’ai complètement oublié le visage qu’elle avait à cinquante ou soixante ans, alors que j’étais une petite fille. Pourtant, de nombreuses photos d’elle me la montrent à ces moments-là. Je ne me souviens que du visage de ses quatre-vingts ans.

Le visage qu’elle préférait était celui de sa jeunesse. Celui de la photo où on la voit le jour de ses noces. Avec son chignon si bien coiffé et d’où s’échappent pourtant déjà des frisettes sur les tempes, autour de l’oreille, dans la nuque. Avec son joli cou sans la moindre ride, ses joues lisses, son regard franc.

Elle aurait sûrement voulu qu’on se souvienne de ce visage-là et pas de celui où le temps qui passe a laissé ses marques inexorables.

Mais c’est celui-là que j’aime.

12 commentaires sur « V comme visage »

  1. Sic transit, comme disait l’autre…
    Remarque que pour nous, c’est l’inverse, nous avons du mal à nous voir aussi âgés que nous sommes. Enfin, je généralise, en réalité je parle pour moi 🙂

    J'aime

  2. J’ai du mal à imaginer mon visage « vieux ». Pour moi, il est toujours le même depuis mon enfance.
    Seules mes tempes blanchies et ma barbe que je suis obligé de raser me rappelle que je n’ai plus dix ans. Ma toilette est le seul moment de la journée où je me vois face à face avec moi-même, et cependant, je ne vois pas la différence avec avant.
    Bises.

    J'aime

  3. oui, en effet, ça m’est arrivé déjà aussi, gballand!
    tu peux parler pour nous deux, Walrus, parfois je ne me reconnais pas dans un miroir 😉
    exactement, Célestine! je vis sans miroir depuis le déménagement (à part un tout petit de 10 cm sur 15 que j’ai posé sur une tablette au-dessus du lavabo)
    mais on préfère celui de notre jeunesse, Berthoise, ça va de soi 😉
    c’est vrai, laurent, dans ma tête je ne vieilis pas (façon de parler ;-))
    LOL Mme Chpeau 🙂
    c’est comme mon neveu qui, voyant des photos de mon frère enfant, pensait que c’était lui 😉
    merci et bonne soirée à tous!

    J'aime

  4. Ce qui m énerve, c est qu en vieillissant certains vous vouvoient. Dans les médias, la jeunesse et la beauté sont à la mode, la vieillesse, c est la décadence, la mort, c est la défaite.
    Bonne soirée Latil

    J'aime

  5. Ma fille quand elle avait autour de 2 ans voit une photo de moi vers 4 ou 5 ans et explique à sa grand-mère que c’est elle quand elle sera plus grande !
    Pour l’instant, je continue à me reconnaître dans le miroir, même celui des toilettes au bureau avec l’éclairage qui fait ressortir cernes et cheveux blancs 😉

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s