C comme conditionnel

Moi, j’aurais aimé aider ma mère à débarrasser la table de la cuisine après le dîner. Sur la table, il y aurait eu une toile cirée à petits carreaux bleus… Puis je serais allé chercher mon cartable, j’aurais sorti mon livre, mes cahiers et mon plumier de bois, je les aurais posés sur la table et j’aurais fait mes devoirs. C’est comme ça que ça se passait dans les livres de classe.
Georges Perec, W ou le souvenir d’enfance, p.99

Moi, j’aurais aimé…

Moi, j’aurais aimé que ma mère me prenne sur ses genoux et me câline. Qu’elle me dise des choses gentilles et encourageantes. Je lui aurais mis les deux bras autour du cou et je l’aurais embrassée de bon cœur, au lieu d’avoir à le faire sur commande et sans rien recevoir en retour. Elle m’aurait donné parfois un petit nom gentil, ma chérie, ou ma petite, et mon cœur en aurait fondu de bonheur. J’aurais pu parfois inviter une amie et elle nous aurait préparé des crêpes.

C’est comme ça que ça se passait dans les livres de classe.

Et pour le petit frère.

20 commentaires sur « C comme conditionnel »

  1. qu’elle vienne à l’école chez moi, la qualité des copies est top top 😉
    (je la comprends, celles que j’ai eues hier au cours d’italien étaient comme ça ;-))
    bonne journée, Walrus!

    J'aime

  2. Moi aussi j’aurais aimé.
    Je me souviens avoir écrit : souvent je m’assieds contre le radiateur de ma chambre. Il est la mère que j’aurais voulu avoir.

    J'aime

  3. c’est terrible ce que tu dis là, Anonymous… moi au moins j’avais une grand-mère Adrienne à serrer contre mon coeur
    merci Loulou, « smoutch » à toi aussi, mais pas trop mouillé 😉
    bonne soirée à tous!

    J'aime

  4. Ce monde de l’enfance…
    Il y a toujours un hic qui laisse ses marques
    Soit un manque d’attention, soit un manque d’amour
    soit l’autorité écrasante, soit la violence, soit
    la surprotection, etc.
    Personne en sort indemne, je crois.

    J'aime

  5. ça va me demander un gros effort d’imagination, Tania 😉
    on peut fairer des enfants sans avoir montré aucune preuve de capacité à l’aimer ni à l’accueillir, on comence par changer ça, Madame de K?
    LOL
    merci et bonne soirée à tous!

    J'aime

  6. C est vrais qu il était difficile d inviter des copains à la maison, il étaient tolérés et pas souvent, pourtant c était pas la place qui manquait! A l ambiance, c était à fuir, ce que je faisais souvent.
    Bonne soirée Adrienne
    Latil

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s