F comme Francis, coiffeur-philosophe

Surprise de l’Adrienne, en passant dans la petite rue de son Francis préféré: une double pancarte accolée à la vitrine annonce en lettres noires sur fond bleu et blanc que le commerce et la maison sont à vendre.

Où donc l’Adrienne trouvera-t-elle quelqu’un qui, pour vingt euro, sera prêt à lui donner quelques regards de commisération sur ses cheveux qui rebiquent aux mauvais endroits, quelques réflexions bien profondes sur le temps qui passe, les choix de vie, le triste sort réservé aux greyhounds en Espagne (http://www.greyhoundsinnood.be/nieuws/spanje-update)… et à manier les ciseaux entre deux phrases? 

coiffeur,vie quotidienne,espagne,chien

Gustave Courbet – Les Greyhounds du Comte de Choiseul
Saint Louis Art Museum official site. Sous licence Domaine public via Wikimedia Commons
http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Gustave_Courbet_-_The_Greyhounds_of_the_Comte_de_Choiseul.jpg#/media/File:Gustave_Courbet_-_The_Greyhounds_of_the_Comte_de_Choiseul.jpg

18 commentaires sur « F comme Francis, coiffeur-philosophe »

  1. Mon épouse manie assez bien les ciseaux, a toujours quelque chose à raconter et nous avons une voisine qui balade un greyhound à l’air abattu. Si ça te dit… :o)

    J'aime

  2. Bonjour,
    Pas besoin d’aller bien loin pour me coiffer.
    C’est madame qui s’en charge – les cheveux et la barbe !
    Mais il a fallu de nombreuses années de mariage avant que je l’y autorise 😉
    Bisous

    J'aime

  3. Perdre son coiffeur, c’est toujours un petit deuil.
    Quand j’ai perdu Dolores, j’ai mis des années à retrouver quelqu’un qui  » comprenne » mes cheveux…
    ¸¸.•*¨*• ☆

    J'aime

  4. trouverai-je un jour celui/celle qui comprendra mes cheveux? LOL
    le « deuil » a eu lieu quand ma précédente (et première) coiffeuse a cessé ses activités
    (c’était elle, la véritable philosophe, elle avait connu bien des aléas, dans sa vie…)

    J'aime

  5. je me demande si ça existe, des femmes qui sont contentes de leurs cheveux et de leur coiffure 😉
    je dois dire que j’en ai très peu rencontré…
    ce midi encore, une élève se plaignait de ses adorables frisettes blondes 😉

    J'aime

  6. lui-même estime qu’il a le droit de profiter d’une heureuse retraite 😉
    je le lui souhaite, d’ailleurs!
    (je pense qu’il en a un peu marre de jouer au coiffeur)

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s