W comme what else?

Quand le téléphone sonne, l’Adrienne se demande si elle va décrocher ou pas. Si elle décroche, vous avez de la chance. Souvenez-vous qu’elle est téléphonophobique. Souvent elle ne décroche pas.

*** 

C’est l’amie de Bruxelles. Elles bavardent. L’amie a perdu son frère récemment. L’Adrienne l’invite chez elle.

***

C’est la jeune collègue de FLE. Il y a des points du programme sur lesquels elles doivent se mettre d’accord. L’Adrienne l’invite chez elle.

***

C’est l’amie K***. Elle est revenue de ses vacances à Aix-en-Provence. Elle a des tas de choses à raconter. l’Adrienne l’invite chez elle.

***

Vous voulez que je vous dise?

L’Adrienne ne sait plus quoi inventer pour ne pas devoir ranger son bureau

 geen 096 - kopie.JPG

une partie du désordre de 2012, dans la maison d’avant

geen 097 - kopie.JPG

la phobie du téléphone
j’en ai déjà parlé dès le début de ce blog

T comme téléphonophobique

34 commentaires sur « W comme what else? »

  1. La phobie du téléphone, je m’y retrouve bien. Quand il sonne chez nous, on se regarde par en-dessous en espérant que ce soit l’autre qui s’y colle. Le Nini souffre du même mal, les filles n’aiment non plus. C’est un peu moins pire (!) depuis que les appareils indiquent le no de l’appelant. Je n’aime pas répondre mais encore moins ne pas savoir qui appelle.
    Mais le plus pénible, c’est de devoir faire des démarches par téléphone. Comme pour toi, toutes les excuses sont bonnes pour remettre la corvée à plus tard. Heureusement maintenant il y a les sms !!!
    Sinon, pour ton bureau, je ne sais pas comment c’est actuellement mais en 2012, ça allait je trouve ! J’ai connu des situations bien plus critiques …

    J'aime

  2. Tu as raison, une copine c’est plus important que le rangement du bureau!
    Pour moi c’est la phobie de la boîte aux lettres, le téléphone affichant le numéro qui appelle, ça me rassure.

    J'aime

  3. il faudra que je m’achète un téléphone (fixe) plus intelligent, je n’arrête pas de le dire 😉
    les boites aux lettres, j’ai toujours bien aimé, là c’est le contraire, depuis toujours on se dépêchait à qui serait le premier à ouvrir la boite aux surprises (d’accord, elles sont souvent mauvaises ;-))

    J'aime

  4. je sens que ça vient, Walrus 🙂
    hier soir en écrivant ce billet je me suis dit: voilà que tu arrives à inviter des gens alors que ton bureau n’est pas rangé, tu as bien changé, Adrienne 😉

    J'aime

  5. « Un bureau bien rangé est le reflet d’une tête vide… »
    Je ne sais pas d’où ça vient, si ce n’est d’un petit papier qu’une amie avait mis sur son bureau à l’attention de sa mère un peu maniaque quand nous avions 12-13 ans… 😉

    J'aime

  6. je suis déjà en train de jeter beaucoup, c’est très très dur!!! par exemple des préparations de cours pour des classes que je n’aurai plus jamais… et puis on commence à feuilleter, à lire… et on finit par ne plus jeter 😉

    J'aime

  7. J’aime bien quand le bureau déborde 😉
    Le téléphone a été un élément important dans mon travail et je suis donc très à l’aise pour communiquer à travers cet objet, par contre j’aime que les conversations ne s’éternisent pas trop !!
    Ma phobie est une autre : claustro je suis 🙂

    J'aime

  8. Priorité aux rencontres, d’accord avec Colo. Je ne te connaissais pas cette phobie du téléphone, découverte dans ton autre billet. C’est vrai qu’il est plus intempestif que le courriel – mais une voix amie, tout de même…
    J’avais plus d’ordre sur mon bureau quand je travaillais pour mes élèves qu’à présent que je m’y amuse davantage que je n’y travaille 😉

    J'aime

  9. c’est vrai, après avoir décroché je suis toujours heureuse d’entendre une voix amie!
    (tout désordre est relatif, chaque pile de papiers a son sens, sa place propre et sa fonction ;-))

    J'aime

  10. Mon goût des boites aux lettres n’a rien à voir avec mon travail ! j’ai découvert dans mes balades de jolies boites et j’ai commencé à les photographier et maintenant c’est un peu comme une chasse au trésor.. euh aux boites aux lettres 🙂

    J'aime

  11. Moi, il y a pas longtemps j’ai trouvé des boîtes aux lettres très belles chez bretorama… C’était comme des poupées russes, elle s’emboîtaient entre elles et elles avaient mille couleurs

    J'aime

  12. ça m’a toujours étonnée cette diversité parce que je pensais qu’en France elles devaient être uniformes, aux normes (c’est le cas là où vit mon frère)
    chez nous, par contre… ;-)))

    J'aime

  13. Adrienne, tu es une vraie amie. Voilà, c’est tout. Laisse tomber ces histoires de prétextes, de procrastination, c’est du pipeau. La vérité, c’est qu’on peut compter sur toi. C’est tout.

    J'aime

  14. Procrastination mon cul … Tous ces livres à lire et puis j’ai tellement papoté que j’ai perdu le fil conducteur de la dictée ….mais quel kiffe !!!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s