E comme Er was eens…

Il était une fois l’eau – Peter Verhelst

Il était une fois l’eau
Où était-ce?
Au bord de l’eau
Là où ça touche terre
Où dis-tu?
Là où l’eau touche terre
De qui?
Là où notre eau devient notre terre, tu veux dire
Là où notre eau est notre terre et notre sable est notre sable
C’était là
Là où les nuages et les ciels sont à nous, je veux dire
C’était là
Comment c’était là
Comment c’était couché là, les mains à côté de la tête
Comment on l’a emporté et il restait couché
Même quand on l’a emporté, il restait, pendant qu’on l’emportait, couché là dans le sable
Même quand on ne regardait plus
Surtout là où on ne regardait plus il restait couché sur le sable
Que ça partirait bien un jour de lui-même, pensions-nous parfois
Mais qu’il devenait nôtre au moment où on l’emportait
Nous le savions
Il était une fois, avons-nous encore essayé de penser, mais
Aussi fort que nous le pouvions, nous avons essayé de continuer à penser
Il était une fois, il était une fois

(traduction française de l’Adrienne)

01-31 (1) - kopie2.JPG

photo prise à Bruxelles samedi dernier en allant à la BRAFA

Er was eens het water – Peter Verhelst

Er was eens het water
Waar was het?
Aan de rand van het water
Waar het aan land komt
Waar zeg je?
Waar het water aan land komt
Van wie?
Waar ons water ons land wordt, bedoel je
Waar ons water ons land is en ons zand ons zand is
Daar was het
Waar de wolken en de luchten van ons zijn, bedoel ik
Daar was het
Hoe het daar lag
Hoe het voorover lag, zo, met de handen naast het hoofd
Hoe we het wegnamen en het voorover bleef liggen
Zelfs toen we het wegnamen, bleef het, terwijl we het wegnamen, voorover op het zand liggen
Zelfs toen we niet meer keken
Vooral waar we niet meer keken bleef het op het zand liggen, voorover
Dat het op een dag wel uit zichzelf zou vertrekken, dachten we soms,
Maar dat het van ons werd toen we het wegnamen
Wisten we
Er was eens, probeerden we nog te denken, maar
Zo luid we konden, probeerden we er was eens, er was eens te blijven denken 

L’original ici, avec la photo que chacun connaît et aura sans doute reconnue, ainsi qu’une traduction en anglais:

http://www.ntgent.be/fr/news/er-was-eens-het-water-once-upon-a-time-peter-verhelst/c/plus

18 commentaires sur « E comme Er was eens… »

  1. Si la mer efface sur le sable les pas des amants désunis, la trace des corps y restera.
    Cette fois c’est moi qui vais essayer d’être ta traductrice, vers l’espagnol. Vamos a ver:-)

    J'aime

  2. j’ai trouvé très juste cette vision de Peter Verhelst: nous avons vu cette image et même si on a enlevé le corps, il est encore dans notre mémoire, on ne peut pas l’en effacer…
    pour la traduction, je te conseille de partir du néerlandais et tu verras le problème avec ce neutre (het) qui peut aussi bien désigner l’enfant (het kind, mais le mot n’est jamais utilisé) que « ça »
    j’ai beaucoup hésité entre le « il » et le « ça »…

    J'aime

  3. Je savais bien que je ne devais pas regarder cette photo encore une fois, et puis je l’ai fait quand même 😥 .
    C’est tout à fait ça, même enlevé, le petit corps est toujours présent. Et avec lui tous les autres aussi.

    J'aime

  4. oui, j’ai attendu longtemps avant d’en parler (j’essaie généralement de laisser passer d’abord les flux médiatiques) mais cette photo-ci, vraiment, on ne peut pas passer à côté de ce qu’elle symbolise

    J'aime

  5. Diene Verhelst had dienen dag verdomd zwaar en sterk water gedronken. allicht gevonden voorover liggend met zijn handen naast het hoofd !
    Is dat een moderne poeet ???
    Ik ken alleen Maurits Ver Elst en zijn dochter Gloria : kunstschilders. …

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s