F comme fotoboek

001 - kopie (4).JPG

Sur la couverture de l’épais album, le titre est en anglais: Birth Day. Peut-être pour indiquer dès l’emblée son approche internationale. Planétaire.

Le sous-titre est en néerlandais: Comment le monde accueille ses enfants. Ou plus littéralement: leur souhaite la bienvenue

Lieve Blancquaert est une photographe belge (d’expression néerlandaise) qui est très célèbre en Flandre grâce à ses reportages pour la télévision et son engagement humanitaire en faveur des femmes, principalement pour améliorer les conditions précaires (et trop souvent mortelles) dans lesquelles des millions de femmes de par le monde doivent accoucher. 

002 - kopie (2).JPG

L’idée de Birth Day a germé dans la capitale afghane, Kaboul. C’est là que j’ai vu pour la première fois dans quelles horribles circonstances des femmes devenaient mères. Plus tard, je l’ai revu au Burundi et au Congo.

Où et comment un enfant naît, c’est un miroir de la société. Toute sa vie semble déjà fixée par ces deux mètres carrés où sa mère l’a mis au monde. Dans l’utérus, il n’y a pas de place pour la frime. Pauvre, riche, blanc, noir, croyant ou pas… chaque enfant commence par un même premier cri. Ce moment ne dure pas plus d’une fraction de seconde. Après, nous sommes tous différents. Le premier contact, le premier lange définiront le reste de notre vie.

Ça m’a tellement touchée que l’idée m’est venue de parcourir le monde pour voir de mes propres yeux comment ce monde accueille ses enfants. J’ai rencontré des parents, des grands-parents, des sages-femmes, du personnel médical et des tas d’autres gens qui s’investissent pour les mamans et leurs enfants. Ce que je raconte est basé sur mes expériences personnelles, émouvantes et effarantes. J’ai surtout essayé de ne pas juger mais de comprendre.

***

Voulez-vous que je vous dise? 

C’est un très beau livre. 

Émouvant, toujours. 

Effarant, souvent. 

***

pour le projet Hibou

 https://hibou756.wordpress.com/portfolio/52hibou-2016-suj…

 thème 10 – couverture

Des photos du livres sont visibles sur le site de Lieve Blancquaert 

http://www.lieveblancquaert.be/portfolio/birth-day/193

Et moi, en voyant le thème « couverture », j’avais d’abord pensé à celle-ci: 

Christine de Pisan: Virelai

Je chante par couverture,
Mais mieulx plourassent mi œil,
Ne nul ne scet le traveil
Que mon pouvre cuer endure.
 

Pour ce muce ma doulour
Qu’en nul je ne voy pitié,
Plus a l’en cause de plour
Mains treuve l’en d’amistié.
 

Pour ce plainte ne murmure
Ne fais de mon piteux dueil ;
Ainçois ris quant plourer vueil,
Et sanz rime et sanz mesure
Je chante par couverture.
 

Petit porte de valour
De soy monstrer dehaitié,
Ne le tiennent qu’a folour
Ceulz qui ont le cuer haitié
 

Si n’ay de demonstrer cure
L’entencion de mon vueil,
Ains, tout ainsi com je sueil,
Pour celler ma peine obscure,
Je chante par couverture.

18 commentaires sur « F comme fotoboek »

  1. Il semble fort émouvant, cet album de Lieve Blancquaert. Je ne la connais pas, merci de l’avoir présentée. Je termine un récit d’une autre Lieve voyageuse aussi connue des flamands que méconnue des francophones, Lieve Joris.
    Chanter par couverture, chanter pour ne pas pleurer – bonne journée tout de même, Adrienne.

    J'aime

  2. Un livre, selon ce que tu en dis et les photos du lien, unique.
    Femmes de partout…
    « nul ne scet le traveil
    Que mon pouvre cuer endure.
    Merci et bonne fin de journée

    J'aime

  3. je n’ai encore entendu que de mauvais arguments pour le maintien de l’accent circonflexe (sauf bien sûr ceux qui ont une fonction diacritique et qu’il n’est d’ailleurs pas question d’abolir)

    J'aime

  4. Merci pour cette belle présentation, c’est réussi, derrière la COUVERTURE, tu nous donnes envie de tourner les pages, découvrir, méditer sur ces sujets passionnants !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s