B comme blocs

Chaque fois qu’elle passait devant ces gros blocs de béton, elle se demandait ce qu’ils faisaient là. 

2017-04-10 (30).JPG

Le dimanche matin, elle l’a compris, en voyant un homme arc-bouté, tirant de toutes ses forces, sous le regard goguenard d’un ami, des deux épouses et de leurs enfants. 

Il prétendait soulever 400 kilos. 

Hij gaat al van de grond, haletait-il en direction de son copain qui se moquait de lui. 

Chacun voyait bien que contrairement à ce qu’il prétendait, ce bloc ne s’écartait pas d’un millimètre du sol, mais on a fait comme si, juste pour qu’il s’arrête et qu’on puisse continuer la promenade. 

*** 

photo prise à Ostende le lendemain, lundi 10 avril 

*** 

« van de grond gaan » au sens littéral signifie se soulever du sol et au sens figuré c’est une expression à connotation sexuelle, ce qui n’a fait que redoubler l’hilarité du copain, ainsi que de la promeneuse témoin de ce joli tableau, évidemment cool

19 commentaires sur « B comme blocs »

  1. celui-ci prétendait les soulever simplement en les empoignant à deux mains, trouvant sans doute le mérite moindre si on utilise son intelligence, un levier et un point d’appui 😉

    J'aime

  2. je vois ce problème chez beaucoup de mes élèves masculins (ou plutôt à la source de problèmes de comportement chez les garçons), c’est qu’ils estiment que leur supériorité sur les filles, c’est leur force physique (parce que – oui, apparemment – on a besoin de se sentir supérieur, l’égalité c’est beaucoup moins chouette ;-))

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s