L comme long et loin

– Et pour retourner à Bologne, comment fait-on? demande l’Adrienne à la dame qui renouvelle les rouleaux de papier toilette pendant que tout un car de Japonaises fait la queue. 

– Vous prenez la prochaine sortie, dans une dizaine de kilomètres, répond-elle en riant. 

L’Adrienne aime bien faire rire les gens alors à chaque arrêt c’est le pompiste, le barista, la caissière, tous ceux à qui elle demande la route qui rigolent et qui ne peuvent que conclure qu’elle est en effet drôlement « fuori strada » cool 

Le plus comique, c’est qu’Antoinette avait dit: 

– Oh pour trouver le chemin du retour, tu n’auras pas besoin de carte ni de GPS! Partout il sera marqué « Gottardo! Gottardo! » 

Et bien vous savez quoi? La première fois que l’Adrienne l’a vu mentionner, c’était à la frontière suisse. 

Entre-temps, il y avait déjà eu de franches rigolades avec une dame des toilettes, un barista, une caissière, un pompiste et trois jeunes gens dont l’un voulait l’envoyer en Ligurie et les deux autres « toujours tout droit » tongue-out 

voyage,italie

première mention du Gottardo

15 commentaires sur « L comme long et loin »

  1. figurez-vous que par moments je me suis dit la même chose, en regardant la plaque de la voiture devant moi: s’il est originaire de là où je veux aller, peut-être y va-t-il?
    (faut-il être désespérée pour penser un truc pareil ;-))

    J’aime

  2. Cette chanson m’a rappelé les vacances en Ardèche, je devais avoir huit ou neuf ans
    et mon père n’arrêtait pas de la chanter.
    Sinon, à part ça, tes collègues devraient se cotiser pour t’acheter un GPS… 😉 ben quoi ? Pourquoi pas ?
    ¸¸.•*¨*• ☆

    J’aime

  3. Tu m’épates ! T’es passée par où ? Parce qu’en venant de Chiasso (poste frontière en venant de Milan) il y a au moins un panneau à Bellinzone là où les itinéraires Gottard et Brenner se séparent. La preuve :

    Enfin, l’important c’est que tu sois rentrée saine et sauve !

    J’aime

  4. Et bien !! heureusement que les gens sont sympas et ne t’ont pas envoyé Dieu sait où !!!
    Je n’ai aucun, mais alors aucun sens de l’orientation, aussi je m’arrête souvent quand je suis seule !! et sans GPS bien sûr !!

    J’aime

  5. Je ne sais plus comment nous avons fait, la Rose et moi. Nous passions trois jours à Pise. Le premier jour, nous avons loué une voiture à l’aéroport pour nous balader en Toscane (heureusement au mois de mars). Je suppose qu’on avait une carte. En tout cas, il a fallu pousser sur le champignon pour arriver à temps à l’aéroport de Pise et remettre la voiture en place. C’est quand même plus sympa de partir avec une amie, je trouve… Quelqu’un avec qui on s’entend bien, bien sûr, avec qui on a déjà fait de petites escapades, et on sait qu’on peut aller plus loin et plus longtemps…

    J’aime

  6. J’ai cru que tu avais pris ta photo à l’entrée du tunnel du Gottard lui-même :o)
    C’est vrai que pour la signalisation routière, l’Italie c’est pas l’Angleterre !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s