G comme glycine

DSCI6203.JPG

Chaque année, au moment de la floraison des glycines, je me redis qu’il faudrait que j’en plante une. Celle-ci, photographiée le 25 avril dans un jardin de ma ville, était en début de floraison et déjà de toute beauté.

DSCI6201

J’y songe donc sérieusement, une fois de plus, pour l’automne prochain, si les travaux à la rue sont terminés.

On peut rêver 🙂

Spéciale dédicace à ma grand-mère Adrienne, dont le bleu était la couleur préférée et qui fête l’anniversaire de sa naissance demain 🙂

24 commentaires sur « G comme glycine »

    1. La photo a été prise il y a quinze jours, je ne sais pas à quoi elle ressemble aujourd’hui, c’est dans un jardin privé… mais oui, il faudra que je trouve le bon cultivar 🙂

      J'aime

    1. mes murs sont de 1922 😉 mais la glycine pour moi est belle sur tous les murs et même sans murs 🙂
      (je crois que les vieux murs nous émeuvent, avec ou sans glycine :-))

      J'aime

  1. J’ai rencontré souvent le parfum des glycines pendant mes vacances, parfois je les sentais avant même de les voir. Vu des glycines blanches aussi, qui m’ont semblé moins parfumées.
    Bonne idée d’en planter une, si tu trouves une bonne place.

    J'aime

    1. merci pour la vidéo, et oui on est d’accord sur la glycines, sa beauté et son parfum… je lui cherche la meilleure place et je me décide 🙂

      J'aime

  2. Une bien belle grimpante… mais là où je vis trop froid. Je me contente de clématites, de gloire du matin, d’impatientes, de capucines… Pour les odeurs nous avons les lilas, pommiers en floraison. De doux parfums
    Bonne plantation à l’automne..

    J'aime

    1. je ne connaissais pas le nom ‘gloire du matin’ pour l’ipomée, c’est joli 🙂
      oui, les pommiers ont une floraison ravissante et parfumée, j’en mettrais bien deux petits petits dans ma petite pelouse 🙂

      J'aime

  3. Les glycines meublent bien et sont costaudes. J’en ai vu qui broyaient des barrières en bois ou tordaient des grilles de fer. A surveiller de près, donc…
    Mais la floraison est si belle qu’on leur pardonne.
    Bonnes soirée,
    Mo

    J'aime

    1. oui c’est justement à cause de cette force ‘destructrice’ que je me suis toujours retenue d’en planter une: comment la contenir, la guider? mais là je pense à ma façade, ça devrait marcher… j’espère 😉

      J'aime

  4. Je n’arrive pas à retrouver dans ma mémoire le parfum des glycines, il n’y en a pas près d’ici.
    Mais oui, c’est très beau, et j’espère qu’elles trouveront leur place chez toi.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s