O comme observation

Ierland1 (49) - kopie

Il a placé son chevalet de façon à voir le paysage de prairies, de haies et de murs, avec les moutons grisâtres qui paissent et quelques agneaux couleur de lait.

Ce serait plus simple de travailler d’après une photographie, mais il aurait l’impression de jouer faux, de peindre une falsification de la nature.

Et puis, surtout, il a besoin d’être sorti de chez lui. Pour voir le disque rougeoyant du soleil descendre doucement derrière la colline. Pour entendre les étourneaux lancer leurs cris de ralliement avant de s’abattre dans les grands arbres. Pour oublier qu’il sera bientôt une épave.

Entre ‘jadis et naguère‘, il maniait avec ardeur ses ciseaux de sculpteur. Aujourd’hui il a du mal à tenir la rampe pour monter les trois marches de sa maison.

Ou un pinceau.

***

Photo prise en Irlande en avril 2015 – Ecrit pour 13 à la douzaine avec les mots imposés suivants: 1 lait 2 falsificationchevaletphotographie 5  ciseaux 6  épave 7  lancerdisque 9 mouton 10 naguère 11  rampe 12  paysage et le 13e pour le thème : observation

16 commentaires sur « O comme observation »

  1. « il aurait l’impression de jouer faux » Tout comme vos textes ils ne donnent jamais l’impression de jouer faux, ils donnent l’impression d’être réels. Bon séjour…

    J'aime

    1. merci!
      (j’exagère, j’ai tout de même réussi à faire sourire la dame qui contrôlait nos cartes d’identité au Reichstag: sur celle de monsieur Neveu, il a dix ans… aujourd’hui c’est un grand barbu… elle a failli ne pas le laisser entrer)

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s