V comme voir Berlin

18-07-17 (5)

Mais à part ça, demandent les amis, tu as tout de même vu de belles choses, à Berlin?

Oui, bien sûr.

Des musées, des palais, des monuments.

Des parcs avec d’immenses pièces d’eau et de l’herbe qui a soif.

Des immeubles rutilants de modernité et des chantiers innombrables.

Des rois de Prusse sur leurs chevaux de bronze, des colonnes de la Victoire tout en or.

Des murs peints et des restes du Mur. Peints aussi. Ou entièrement recouverts de chewing-gum, comme à Potsdamer Platz.

Et des Trabant peinturlurées traversant la ville en faisant un bruit de tondeuse à gazon.

18-07-21 (18)

photo 1 porte de Brandebourg et photo 2 partie du Mur peint par divers artistes (East Side Galery)

23 commentaires sur « V comme voir Berlin »

    1. avec la circulation qu’il y a à Berlin, on n’a pas pu s’en rendre compte 😉
      (à Amsterdam le vélo est roi, à Berlin c’est l’auto, le piéton est souvent obligé à des détours pour pouvoir traverser une avenue)

      J’aime

  1. J’aime énormément ces fresques ou peintures murales, quant à la folie des voitures, s’il arrive la même chose qu’ici, au fur et à mesure que le niveau économique des la population s’élève, la conscience de la pollution ambiante et sonore augmente….ils viennent de très loin, tout comme l’Espagne d’il y a 40 ans.
    Rien n’est perdu:-)

    J’aime

    1. Berlin est une ville qui se dit verte, écologique, mais le seul aspect écolo que j’ai vu, c’est que les (très) pauvres collectent les canettes et les bouteilles plastique (ils les demandent aux touristes et font les poubelles) parce qu’elles valent quelques centimes.

      J’aime

  2. J’aime beaucoup Berlin qui n’a pas peur de son histoire et qui allie facilement le passé et la modernité.
    Je lis à l’envers tes billets, donc je vais connaître tes aventures…

    A bientôt.

    J’aime

    1. symbolique pour ceux qui ont connu le mur (et surtout sa chute) mais à Monsieur Neveu il a fallu tout expliquer, il n’a que dix-huit ans et une poussière 😉
      pour lui ça ne voulait rien dire (trabant? jamais entendu parler de ça!)

      J’aime

  3. J’avoue que ton énumération de choses à voir ne me tente pas trop pour l’instant, Je me sens mieux en pleine nature que dans des musées ou devant des monuments mais peut-être que tes prochains billets me feront plus envie?
    Bonne soirée Adrienne.

    J’aime

    1. ça m’étonnerait que je donne envie à quelqu’un d’aller à Berlin, sauf bien sûr par esprit de contradiction 😉
      l’avantage des musées, c’est la clim, un atout non négligeable par ces plus de 30° 🙂
      bonne soirée!

      J’aime

  4. Je ne peux m’empêcher, après avoir lu tous ces billets sur votre voyage en Allemagne, de réagir. Je suis souvent allée à Berlin, j’y ai passé plusieurs mois pour apprendre la langue il y a déjà plus de dix ans, y ai passé des vacances. Mon dernier séjour remonte à 2016 et il est bien possible que les derniers événements politiques aient modifié l’ambiance, mais je me dois de souligner qu’on peut y vivre des vacances formidables et qu’on peut y être bien reçu. Il y a aussi bien des endroits et quartiers alternatifs, de la verdure, des magasins bio, des petits restaurants de toutes sortes où on est si bien servi, des glaciers minuscules, bio et végans, des jardins communautaires (avez-vous tempelhor?), des marchés orientaux avec une ambiance du Sud, des librairies où on trouve beaucoup de poésie contemporaine, des musées et des fondations d’une dimension modeste, mais avec des collections excellentes, des réflexions sur la provenance de l’art et sur la volonté de restituer des pièces d’art aux descendants dont la famille a été spoliée. Je ne veux pas insinuer par là que ce que vous avez vécu n’est pas vrai, mais il existe tout un autre pan de la ville qu’on ne peut ignorer et qui est encore bien vivant. Vous n’aurez certainement pas l’occasion de le découvrir, car j’imagine que vous n’y retournerez probablement pas après une telle expérience. Toutefois, il existe. 🙂

    J’aime

    1. j’en suis parfaitement consciente, d’ailleurs il y a eu deux ou trois restaurants où l’accueil était plus que sympathique, je l’ai mentionné, je crois, mais les garçons et serveuses étaient indiens-italiens-turcs-africains 😉
      je sais qu’il y a des endroits agréables, verts, bio, etc. mon seul reproche est que l’Allemand de base que nous avons rencontré n’était ni gentil, ni poli, ni accueillant, ni souriant. Au bout de huit jours, je n’appelle plus ça un hasard 😉
      j’ai une amie qui a fait une partie de ses études à Berlin, qui aime cette ville, y connaît des gens sympa, mais ils sont « de sa communauté » (elle est docteur en théologie protestante)… pour le reste, elle confirme mon impression en disant qu’elle est chaque fois agacée par le comportement peu amène des gens…
      bien sûr, si j’avais voyagé seule, je serais plutôt allée vers les côtés que vous dites, marchés turcs et cie, mais avec ma mère et mon neveu je me suis sentie obligée de montrer avant tout les hauts lieux historiques et culturels.
      Et en effet, je vais plutôt me tourner vers d’autres destinations 😉 j’espère juste que mon neveu, qui n’a que 18 ans, voudra tenter une seconde chance, un jour.

      J’aime

      1. Oui, je comprends… Si votre neveu devait avoir le courage d’y retourner un jour, je lui donnerais volontiers des adresses et des lieux à visiter. Et peut-être que « l’Allemand de base » que j’ai connu autrefois et qui renseignait volontiers les touristes n’existe effectivement plus à Berlin… Quelle dommage! Je me souviens d’un chauffeur de bus qui a pris du temps à un arrêt pour m’aider à trouver mon chemin alors que je ne prenais pas le bus… et qui, malgré son fort accent dialectal, s’est efforcé de me parler le plus clairement possible.
        Je suis vraiment désolée pour vous mais je continue à penser qu’il est dommage de véhiculer tant d’images négatives d’un pays voisin. Je ne peux m’empêcher de craindre que cela favorise la naissance d’animosités francophones vs germanophones, ce qui me semble tellement à éviter, comme toutes sortes d’autres animosités entre langues, nations, ethnies (etc.) en Europe et ailleurs.

        J’aime

      2. N’ayez crainte, mon blog n’a pas ce retentissement 😉
        De plus, j’ai précisé de nombreuses fois que ces expériences négatives, je ne les ai eues qu’à Berlin (pas à Hambourg, et pas du tout dans la région limitrophe à la Belgique)

        J’aime

      3. d’ailleurs j’y pense, vous qui connaissez l’allemand, avez-vous regardé la vidéo que je montre dans un de ces billets berlinois? certains y tiennent des propos fort extrêmes, je trouve, sans compter que le documentaire lui-même va dans le sens de ce que j’écris (et que j’ai essayé de garder bien mesuré ;-))

        J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s