20 miracles de la nature (17)

2018-06 (17)

Surprise de l’Adrienne un matin de juin en découvrant que dans le « bac à sable » (qu’est devenu son jardinet côté rue) venait de germer une graine de tomate.

Et sans recevoir une seule goutte d’eau, ni de l’Adrienne ni du ciel, pendant des semaines et des semaines de chaleur et de sécheresse tout l’été, la plantule est devenue une belle grande plante couverte de tomates cerises.

C’est jeudi dernier, quand la première d’entre elles a commencé à rougir, que les gars du gaz et de l’électricité sont passés.

Dessus. 

34 commentaires sur « 20 miracles de la nature (17) »

  1. Pauvre plante et surtout pauvre Dame Adrienne qui rêvait de déguster ses premières tomates cerises.
    Et après les gars du gaz et de l’électricité, vous attendez encore quelqu’un?

    J'aime

  2. Les plantes à système radiculaire plus profond souffrent moins de la sécheresse.
    Les képi-boys du gaz (mais portent-ils encore la casquette ces sous-traitants de sous-traitants) ne désespèrent pas de venir à bout de la nature.

    J'aime

    1. quand l’un des trois types m’a vue penchée sur ma plante comme sur une tombe, il m’a dit en manière d’excuse que c’était le type à la grue qui avait roulé dessus, qu’il « n’avait pas vu »

      J'aime

  3. Le progrès… mal utilisé conduit à détruire au lieu de construire. Un petit plant de tomates rempli de ses petits fruits dans un tas de sable il y a de quoi s’émerveiller mais le progrès ni voit rien on a un job à faire et on le fait. Point.

    J'aime

  4. Tout est dit dans la subtilité, légèreté, discrétion de certains bonhommes lourdingues et mal-appris. J’aimerai être là lorsqu’ils agissent dans leur sweet-home avec leur Dame ?
    Peut-être avaient-ils leur lunette de protection qui limitent la vision aux bas de front ? 🙂

    J'aime

    1. oui ce plant de tomate méritait vraiment le titre ‘miracle de la nature’
      D’ailleurs depuis que la grue lui est passée dessus, jeudi dernier, il reprend déjà du poil de la bête, il n’est pas tout à fait mort…

      J'aime

  5. Cela m’est arrivé aussi de trouver des plants de tomates spontanés mais jamais ils n’ont donné de fruits. Tu es une sacrée jardinière! Dommage de ne pas avoir posé des barrières autour…
    Bonne soirée Adrienne

    J'aime

    1. généralement, les semis spontanés sont trop tardifs pour donner des fruits, en tout cas dans nos régions! mais cette année l’été est si exceptionnel… ce ne sont pas mes talents de jardinière!
      peut-être que si je l’avais tuteuré, les ouvriers l’auraient vu et respecté… mais ils ne le devaient pas, puisque ce bout de terre est exproprié

      J'aime

    1. on va refaire la rue + raccordements électricité, gaz, collecte séparée eaux de pluie et eaux usées donc au lieu des jardinets viendront les nouveaux trottoirs, une piste cyclable, ici et là un arbre ou une place de parking…

      J'aime

Répondre à Mathilde Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s