R comme rouge

b0478-462208187

Depuis son réveil ce matin, Marie s’active, rouge et en eau, à arracher le lierre qui a envahi le mur côté nord, jusqu’au toit. Déplacer et escalader dix fois l’échelle, essayer d’arriver à ces derniers bouts récalcitrants qui se sont insinués entre les tuiles… Pas de meilleur instrument que ses doigts et ses ongles, tant pis pour la peau arrachée, les ongles cassés.

En bas de l’échelle qu’il tient fermement, Muanza ne sait que faire pour coopérer ou pour alléger l’atmosphère. D’habitude, Marie chante, rit, fait le pitre. Mais là, il sent bien que la lettre d’hier la tracasse et qu’elle continue à la ressasser pour y trouver une réponse, une parade.

Hélas, il le sait bien, il faudrait une formule magique. Elle va finir par en faire une maladie, de cette histoire.

– Je vais trouver une solution, lui dit-il, ne t’inquiète pas pour moi…

Silence.

– Ta femme est comme la mienne, dit-il en riant à Pierre, venu voir ce qu’ils fabriquent. Elles ont toutes les deux un sacré caractère!

***

Texte écrit pour Treize à la douzaine avec les 13 mots imposés suivants: 1 réveil 2 rouge 3 instrument 4 récalcitrant 5 coopérer 6 maladie 7 lierre 8 eau 9 formule 10 escalader 11 pitre 12 réponse et le 13e pour le thème : caractère

Photo prise au Mu.Zee d’Ostende dans le cadre de l’expo Het Vlot/The Raft.

10 commentaires sur « R comme rouge »

  1. Ouf, j’ai eu peur, j’ai cru que Dame Adrienne voyait rouge !!!
    L’hier tracasse toujours et deux mains sont utiles pour en venir à bout, courage Marie, ai-je envie de lui dire.
    Bravo à toi pour ce texte talentueux, à bientôt. brigitte

    J'aime

    1. merci Brigitte!
      le lierre sur la maison d’avant côté nord me fait fort hésiter à en planter sur une des façades de ma petite maison de ville, je crois que je vais opter pour autre chose 😉

      J'aime

  2. Le lierre à arracher était un bon exutoire pour la colère Marie !
    Muanza lui semble plus fataliste par rapport à ce qui lui arrive.
    Et c’est toujours épatant comme tu arrives à donner l’impression que les mots imposés ont été choisis spécialement pour que tu puisses continuer à nous raconter cette histoire. Quel talent, bravo !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s