N comme nooit

DSCI6783

On était le lundi 10 septembre et déjà l’Adrienne avait été tellement débordée – week-end de cat-sitting ostendais compris – qu’elle n’avait pas eu une minute pour s’exercer au piano.

C’est alors qu’elle a vu ce poster dans une des classes de l’académie de musique, avec un poème du Belge Max Temmerman, né en 1975 à Brasschaat:

Ce qui
nous distingue
des animaux
c’est que très vite
nous abandonnons.

Un rien
et en suppliant
nous demandons
une interruption.

Ou nous
jetons
l’éponge.

C’est que
toujours
nous voyons
un retour possible,

rouges de honte
et dépités.

Alors
je préfère
n’importe quel
animal.

Un oiseau qui s’est arrêté de voler,
même dans une cage,
jamais encore
ce n’est arrivé.

L’Adrienne a donc décidé de persévérer. Nooit opgeven. Ne pas jeter l’éponge 🙂

PS: Ce poème, Beesten (Animaux) a eu le prix du public en 2014.

28 commentaires sur « N comme nooit »

    1. absolument 🙂 il y a toujours cet équilibre difficile à trouver entre le trop et le trop peu 🙂
      (mais j’ai appris à vivre avec l’étiquette ‘têtue comme une mule’, c’est fort et résistant, une mule et elle seule est victime de son éventuel entêtement)

      J'aime

  1. Heureuses celles qui ont développé leur capacité à persévérer.
    Heureuses celles qui ont résisté aux injonctions à la soumission.
    Heureuses celles qui n’ont pas abandonné leurs rêves.

    Bon dimanche Adrienne.

    J'aime

    1. chère Nicole, j’ajouterais ‘heureuses celles qui ont vécu assez longtemps’ parce qu’il y a plusieurs dizaines d’années entre mon rêve d’éducation musicale et un début de réalisation 😉
      (en essayant de ne pas avoir de ‘regrets éternels’ pour tout ce temps perdu qui ne revient jamais)

      J'aime

  2. C’est judicieux, sur les murs d’une école de musique…
    La musique est tellement ardue, parfois…
    Ça pique l’amour propre, de penser que les animaux sont plus persévérants que nous…
    •.¸¸.•*`*•.¸¸✿

    J'aime

    1. je ne crois pas qu’elle se trouve dans le commerce, apparemment elle a été offerte par les libraires à l’occasion de la Journée de la Poésie en 2014.
      Je peux vous envoyer la photo, elle est en haute définition et peut être agrandie et imprimée 🙂

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s