E comme envol

c63ab-dyn008_original_448_336_pjpeg__f9479be2bb1917c848bdfc9700c9c24c

– Moi je trouve, déclare belle-maman tout en pinçant d’un coup sec les fleurs fanées de ses pétunias, qu’il pourrait te montrer un peu de reconnaissance… mettre son réveil le matin, passer l’aspirateur, au lieu d’allumer la télé et de regarder MacGyver… surtout que tu es en période d’examen et que tu as déjà bien assez de travail!

Verdorie! elle a ajouté avec force, comment traduit-on ‘verdorie‘? Fichtre? Nom d’une pipe? Sapristi?

Marie et sa belle-mère ont une tout autre vision de l’hospitalité accordée à Muanza.

– Je ne veux pas, dit Marie, donner de prise à ceux qui insinuent qu’on a accueilli Muanza parce qu’on avait besoin d’un boy.

Elle y repense, penchée sur ses copies, le stylo feutre rouge en main, quand elle entend les coups de klaxon du facteur qui remonte l’allée. Muanza se précipite dans l’espoir d’un petit paquet postal. Des semaines que Rosemund ne lui a plus envoyé de cassette.

Il revient en effet avec un petit carton tout cabossé et esquinte le scotch avec une lime à ongles, si nerveusement que ses mouvements sont mal coordonnés et le carton réduit en pièces.

Trente secondes plus tard, la voix de Rosemund, surmontée par moments de cris et de babils d’enfant, résonne dans la maison.

Muanza l’écoute les yeux fermés.

C’est comme un envol pour le Ghana.

***

texte écrit pour 13 à la douzaine avec les mots imposés suivants: 1 fichtre 2 reconnaissance 3 allumer 4 pétunia 5 aspirateur 6 coordonner 7 réveil 8 examen 9 postal 10 lime 11 vision 12 feutre et le 13e pour le thème : envol 

photo de la maison et du jardin d’autrefois

Publicités

14 commentaires sur « E comme envol »

  1. Marie avait une belle-maman qui pensait que les profs travaillaient pendant la période des examens?
    En Wallonie, beaucoup pensent que les examens, ce sont des « pré-vacances » 😉

    J'aime

  2. Ouais mais quand même, il pourrait faire le ménage, la vaisselle et les courses.
    L’esclavage n’a pas été inventé pour les chiens !
    Marie n’a pas pensé à le louer aux voisins ?
    J’allais ajouter « au noir » mais quand même, avec le Ghana, ça aurait fait raciste.
    (Tout de même, Mc Gyver… Tu le fais passer pour un minus habens 😉 )

    J'aime

    1. moi ça me fait penser à un oiseau ou à un avion, à un départ…
      pour moi ce n’est pas un mot qui convient aux Dalton, qui sont très à ras de terre (tous les quatre, pas seulement mon copain Averell-cuando-se-come-aquí ;-))

      J'aime

  3. envoyer des cassettes, c’est bien pour donner l’ambiance.
    Bon, yapu de K7.
    On s’envoie dse clés usb ?
    C’est pas le même investissement de départ.

    J'aime

  4. Ton histoire est une belle réussite, on ne sent pas du tout de mots imposés ni la moindre contrainte, elle est très fluide.
    Rien à voir mais j’ai appris aujourd’hui que des députés (français de la « variété » LREM) ont déposé un amendement qui attribuerait un crédit d’impôt de 1500 euros aux gens qui hébergeraient un migrant.
    Bonne soirée Adrienne,
    Mo

    J'aime

    1. merci Mo!
      (on n’a pas eu un franc pour l’héberger, mais c’était notre choix de le faire et « on n’a pas mangé une tartine de moins » à cause de sa présence 😉 je mets les guillemets parce que c’est l’expression qu’on emploie en néerlandais ;-))

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s