Question existentielle

Knack Weekend KW 2018 36

Que pensez-vous de cette photo et de ce titre? a demandé Madame. Est-ce que ce jeune vous représente?

Ce n’est pas mon style, a répondu un quart de la classe, il ne me représente pas, a dit un autre quart. Un seul garçon est enthousiaste et voudrait lui ressembler, vêtements, chaussures, coupe de cheveux, tout lui plaît.

Les trois quarts affirment qu’ils ne s’intéressent pas à la mode. Pourtant, plusieurs garçons n’ont aucun mal à reconnaître la marque et le modèle des chaussures: ce sont des Nike Air de Sean Wotherspoon, apprennent-ils à Madame. Une petite recherche lui permet de constater qu’elles coûtent plus cher que des chaussures italiennes faites sur mesure par un bon artisan… Pourtant un des garçons trouve que c’est un look « de pauvre »…

Chacun ses goûts, je respecte les choix de chacun, disent les trois quarts de la classe. D’autres insistent sur le droit à la différence ou préfèrent « qu’on ne se ressemblent pas tous ».  

Par contre, la photo n’obtient aucun suffrage: ils n’apprécient pas qu’on ait placé le garçon dans ce décor de rue, sur ces armoires de l’électricité, avec ce graffiti sur le mur. On veut le faire passer pour un « bad boy », disent-ils, et cette image ne leur plaît pas du tout.

Quelques-uns prennent le garçon en pitié et espèrent qu’à 15 ou 16 ans, il ne sera pas propulsé d’un coup dans le mannequinat.

C’est une erreur de la part du magazine, conclut une des filles, de l’appeler ‘une icône de la mode’, il faudrait au contraire encourager les jeunes « à trouver leur style unique » au lieu de les pousser à imiter des modèles.

Bref, ils ont dit plein de choses intelligentes et Madame est bien contente d’eux 🙂

L’article est ici et la photo vient du site du photographe Jef Boes.

Publicités

23 commentaires sur « Question existentielle »

  1. Des réactions argumentées qui ont fait plaisir à Madame. Telle enseignante, tels élèves. Aucun n’a mis en mots l’accent porté sur le côté androgyne, est-ce que cela fait désormais partie du politiquement incorrect ?

    J'aime

    1. je crois que ça ne les a pas du tout frappés, certains croyaient même qu’il était « plus vieux » qu’eux, alors qu’il n’a que 15 ans et eux 16 (ce qui fait une différence, à cet âge ;-))
      personne ne l’a trouvé efféminé ni quoi que ce soit de cet ordre-là…
      (non, le politiquement correct ne les inquiète pas trop ;-))

      J'aime

  2. Marrant, chaque fois que je regarde cette photo, elle m’évoque immédiatement une de mes anciennes collègues, la grande Catherine (celle à qui j’avais prêté un coin de mon labo de microscopie optique pour installer son microscope à force atomique et qui m’empêchait de siffler parce que ça perturbait ses mesures) : même taille élancée, même affaissement des épaules, même coiffure etc

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s