G comme gars et filles

fb09c-3femmes-thumb

Mercredi matin, l’Adrienne téléphone en urgence à sa gentille coiffeuse, pourrait-elle lui accorder quelques minutes l’après-midi du même jour? Oui, on la caserait vers deux heures et demie. Parfait.

En entrant dans le salon avec les rituelles minutes d’avance, l’Adrienne remarque tout de suite que l’ambiance n’est pas comme à l’ordinaire. On est entre filles. L’Homme accompagne son fils qui dispute un match de foot et Gentille Coiffeuse en a profité pour inviter deux copines. L’une est coiffeuse également et elles se font les unes aux autres leur coloration. Tout en disant beaucoup, beaucoup de mal de leur mec. 

Ça soulage, conclut Gentille Coiffeuse.

Et puis, ajoute-t-elle, je suis sûre que nos mecs font en ce moment exactement la même chose à propos de nous.

L’Adrienne vous laisse conclure.

Elle s’est dépêchée de les laisser toutes les trois à leur journée entre copines 🙂

***

une des photos de ma « collection » de photos numérisées par la police du New South Wales (Australie) provenant des archives des années 1910 à 1930.

42 commentaires sur « G comme gars et filles »

  1. Dire du mal de son voisin est courant.
    Plus le voisin est proche, plus on sait de quoi on parle.
    Quand il est très proche, on peut s’en donner à cœur-joie, on sait de quoi on parle.
    On dit qu’il n’y a pas de grand homme pour son « butler ».
    Alors imagine pour son épouse…

    Nous au moins, les mecs, on est bien.
    On ne dit pas de mal.
    On le pense… 😉

    J'aime

    1. c’est une des principales sources de conflits entre élèves (untel a dit ceci unetelle a dit cela) je viens encore d’avoir un entretien à ce propos pendant la pause de midi…
      les mecs, c’est vrai ne se plaignent jamais 😉

      J'aime

  2. Ah les salons de coiffure. On devrait compiler ce qui s’y dit, ça donnerait une idée de la société aujourd’hui.
    Mais bon, j’avais une coiffeuse qui, dès qu’elle énonçait une nouvelle, suspendait son geste comme si elle émettait une vérité capitale qui l’empêchait d’enchaîner le fait et le dire.
    J’ai opté pour le domicile (un peu par obligation il est vrai) et c’est vraiment très chouette.

    Aimé par 1 personne

    1. finalement, de quoi se plaignait-elle? d’un truc de rien du tout, genre: il a bu sa tasse de café, le matin, pensez-vous qu’il la mettrait dans le lave-vaisselle? jamais!
      merci Brigitte, bonne journée!

      J'aime

  3. Parfois c’est utile, si ce n’est pas « dire du mal » mais « dire un peu du mal qu’il y a à en dire » pour vérifier la réaction des autres, recevoir leurs conseils ou comparaisons. Mais si c’est juste « dire du mal » ça fait mousser le tout et il y en aura encore plus à dire la prochaine fois. Le temps de pause de la permanente n’y suffira pas 🙂

    J'aime

    1. oui elles ont dit que ça les soulageait et je veux bien les croire, mais après il faut en tirer les conclusions (de préférence les bonnes) sinon on peut continuer à proférer les mêmes plaintes jusqu’à son dernier souffle 😉
      alors s’il ne s’agit que d’une tasse sale qui n’arrive pas toute seule dans le lave-vaisselle… laisse béton, je dirais!

      J'aime

    1. oui et le lendemain ne pas faire la tête à monsieur qui oublie comme tous les jours de mettre sa tasse sale dans le lave-vaisselle (et s’épargner un ulcère à l’estomac ;-))
      merci, bon week-end!

      J'aime

  4. Ma coiffeuse depuis plus de 5 ans que je suis avec elle cherche l’âme sœur. Elle en est à son 8e et me dit-elle il semble être le bon… Avec elle on dirait que j’écoute un téléroman à la télé. Elle parle, parle mais n’arrête pas la coupe et elle a l’art de la coupe. Moi, j’écoute, j’écoute. C’est tout ce dont elle a besoin.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s