Z comme Zeebrugge

Zeebrugge port gets ready for Brexit

Zeebrugge is Brexit proof, peut-on lire sur de grands affichages le long du port. Qu’est-ce que ça veut dire concrètement, Brexit proof, se demande l’Adrienne, à un moment où on ne sait pas encore quelles seront les modalités de ce Brexit?

Dans un article du 7 décembre, un journaliste du Guardian se pose la même question. Vous le lirez si ça vous intéresse.

L’aspect le plus comique de la chose, ce sont ces Britanniques qu’il interviewe sur leur vote pour ou contre le Brexit, à l’époque. Comme ce chauffeur de camion qui fait le trajet Zeebrugge-Hull depuis toutes ces années et qui a voté pour le Brexit, dans l’idée que ‘ça ne passerait pas’ parce que si ça passait, ça ruinerait son boulot ( » I never thought it would pass. Brexit could wreck my job »).

Ou comme cette touriste de 71 ans qui a voté pour le Brexit mais revient d’une visite au marché de Noël à Bruges. Elle aussi est persuadée que ça ne changera rien puisque de toute façon “People will still want their fun, won’t they?”

22 commentaires sur « Z comme Zeebrugge »

  1. J’en ai entendu dire « Je vais voter Lutte Ouvrière, au moins je suis sûr qu’ils ne feront pas de conneries, ils ne sont jamais élus ».
    Le jour où une majorité de votants pensera comme ça, on sera bien parti pour « Le Grand Soir » et les « Lendemains qui chantent »…

    J'aime

  2. C’est comme ceux qui, en France, votent Lepen, parce qu’elle ne passera pas et que ça fera une leçon aux pouvoirs en place. Ils ne votent pas par adhésion mais en réaction.

    J'aime

  3. Je suis sans avis devant ces phénomènes sur-médiatisés… Comment savoir où est vraiment l’intérêt des peuples, quand ce sont les plus riches qui décident ? Mon vieux côté anar me dit qu’on ne nous dit pas tout…
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

    J'aime

  4. je me suis dit que j’aurais peut être voté pour le brexit si j’avais été anglais (parce que je n’ai pas pardonné le vol de notre vote négatif de 2005 et parce que l’europe prend un tour qui me déplait . mais je crois que je l’aurais regretté … . Je vois aussi tous mes amis anglais qui vivent depuis longtemps en france qui flippent un maximum …(entre autres peut de perdre leur couverture sociale ) on n’y comprend plus rien . au final seuls les très riches s’en sortent

    J'aime

  5. En Belgique, nous ne votons pas Lutte Ouvrière, mais ptb, mais ça grimpe, ça grimpe, ça grimpe… Ca va donner de drôles de résultats. J’ai regretté le Brexit, même si paradoxalement, je n’aime pas non plus le tour que l’Europe prend et a pris depuis longtemps …………………………

    J'aime

  6. Moi, ce que je perçois, c’est que les « brexiteurs » tapent l’incruste après avoir voté leur départ.
    Avant le brexit, les Anglais avaient un pied dans l’UE et un pied en dehors, ce qu’ils souhaitent pour après, c’est l’inverse? 😉 Sauf qu’il faut se décider…

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s