V comme vent!

mère poulard

Le premier voyage dont le petit frère se souvienne, c’est dans la baie du Mont-Saint-Michel. Il se souvient qu’il était si petit que sa mère lui donnait son bain quotidien dans le bidet. Il venait d’avoir trois ans.
Mini-Adrienne, qui a cinq ans de plus, a évidemment un tas d’autres souvenirs de ce voyage. De la plage immense où la marée peut être si brusque et imprévisible qu’elle engloutirait facilement deux petits enfants. Du Mont qu’on n’a pas visité parce que le père a dit qu’on irait le voir un jour qu’il fait mauvais, et qu’il a fait beau tout le temps. De la grande chienne noire Gita qui l’accompagnait spontanément en promenade. C’est parce que tu n’arrêtes pas de la caresser, dit le père. De la voix de monsieur R, l’hôtelier, qui est montée en volume quand le père a prononcé le nom de la mère Poulard. Mini-Adrienne ne savait pas qui était cette dame mais elle a clairement entendu monsieur R s’exclamer et répéter plusieurs fois: « La mère Poulard! c’est du vent! c’est du vent! je vais vous en faire, moi, de la mère Poulard! »
C’est ce soir-là que la famille a soupé (1) d’une omette qu’il a fallu trouver mirifique 🙂

Texte écrit pour le marathon d’écriture 2019

(1) j’ai décidé de faire dans la couleur locale pour ce marathon et de dire septante pour soixante-dix ou souper pour dîner 🙂

source de la photo ici (site de la Mère Poulard)

26 commentaires sur « V comme vent! »

  1. Le Mont… que de souvenirs pour moi ! Mon père pour son travail s’y rendait une ou deux fois par semaine, il revenait toujours avec plein d’histoires à nous raconter sur les Montois 🙂

    J'aime

  2. J’adore ces petits instants de vie et ne m’en lasse jamais. D’ailleurs, en écrivant les miens, je m’aperçois que la mémoire de l’enfant est vaste et qu’elle peut se réveiller avec un mot ou une image.
    (chez moi, je soupe toujours !!!)

    J'aime

      1. Non, pas de blog (je n’ai jamais réussi à sauter le pas, et je ne me sens plus en capacité). J’écris pour mon plaisir, sur ordi ou sur un grand cahier (c’est ce que je préfère).

        J'aime

      2. ah la véritable écriture intime, alors 🙂
        mais si ça vous dit, vous pouvez publier ici, il y a peut-être des textes pour lesquels vous aimeriez avoir la réaction de lecteurs?

        J'aime

  3. J’ai plus gardé du Mont Saint Michel le souvenir de la place de l’Opéra à 18 heures que d’un lieu de recueillement.
    L’impression d’être coincé dans un embouteillage de piétons plus préoccupé de « nourritures terrestres » que spirituelles.
    Un peu comme le Saint Sépulcre à Jérusalem où ce qui frappe le plus l’athée que je suis c’est le manque de ferveur…

    J'aime

    1. j’ai fini par visiter le Mont, c’était en été bien sûr mais de bon matin, la rue commerçante était encore quasiment vide, et j’ai bien apprécié la balade ainsi que la visite du monument!
      en redescendant, c’est vrai, l’heure avait tourner et il fallait se frayer un chemin parmi la foule montante et les marchands du temple 😉
      c’est pareil pour toutes les églises ou cathédrales, dès qu’elles deviennent des « monuments historiques » ou des perles architecturales qui « valent le détour » 🙂 il faut demander le silence et dire de pas manger entrer avec le cornet de glace… ou avec le chien, comme je l’ai vu un jour 😉

      J'aime

    1. c’est une expression qu’on n’emploie pas par chez moi 🙂
      j’ai trouvé cette définition: « C’est permis ; facile, tranquille, sans souci? ; c’est autorisé » mais je suppose que ce n’est pas ce que tu veux dire et le CNRTL dit « Ce n’est pas sérieux, c’est une plaisanterie. »

      J'aime

  4. Je n’ai jamais mis les pieds au Mont-Saint-Michel et à vrai dire, je n’en ai pas envie. Je crains la cohue touristique en général.
    A part ça, le petit frère a vraiment des souvenirs de ses trois ans? N’est-ce pas remarquable?

    J'aime

    1. je pense qu’il s’en souvient parce que ma mère a continué à le lui raconter 🙂
      mais c’est vrai qu’un an ou deux après, il s’en souvenait, en entendant parler de ce voyage, il a dit à ma mère que c’est là qu’il avait pris son bain dans le bidet…

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s