Stupeur et tremblements

Rien qu’en lisant le journal de mardi ou mercredi derniers – c’est juste un exemple – il aurait été possible d’alimenter la rubrique ‘stupeur et tremblements‘ pour de nombreux mois. Des tas de choses tristes, horribles ou désolantes. Et parfois les trois à la fois.

L’Adrienne a décidé de ne pas en parler. N’est-ce pas que c’est courageux 😉 

Elle a décidé de montrer l’arrivée des premières cigognes à Planckendael lundi dernier, le 18 février, où elles retrouvent les nids de l’an dernier plus un certain nombre de nouveaux qui ont été aménagés cet hiver. Désormais elles ont donc 67 nids à leur disposition, ce qui devrait suffire pour les cent trente oiseaux attendus.

Une vingtaine de cigognes sont arrivées en début de semaine et on en attend encore cent dix autres. Elles reviennent d’Espagne ou du sud de la France. Celles qui ont traversé la Méditerranée pour passer l’hiver au Maroc ne sont attendues que pour avril.

Souhaitons-leur bonne route… et un bel été en Belgique! 

25 commentaires sur « Stupeur et tremblements »

  1. Les cigognes de Planckendael sont impressionnantes quand elles viennent mendier près des visiteurs qui piqueniquent.
    C’est grand une cigogne 😉

    J'aime

  2. Lire les « choses tristes, horribles ou désolantes » nous abime, regarder les cigognes nous rend meilleurs ; cependant il est nécessaire de maintenir un équilibre délicat entre ces deux pôles. Bon week-end.Adrienne..

    J'aime

  3. Ta note me rappelle un matin printanier en Alsace.
    Une « cigognesse » eut, semple-t-il la surprise de découvrir dans SON nid, en compagnie de son « cigognet chéri » une autre cigognette.
    Une scène s’ensuivit qui se solda par l’éviction de l’intruse qui vit en plus son « oeuf neuf » transformé en omelette à coups de bec.
    J’ai vu jouer Othello sur un toit…

    J'aime

    1. tu sais reconnaître le mâle de la femelle, chez les cigognes? à part l’histoire de l’œuf, évidemment 😉
      (dans le reportage on dit que la cigogne est fidèle en premier lieu à son nid, ensuite seulement à son partenaire… mais s’il est fidèle à son nid lui aussi, il retrouve forcément son partenaire, je suppose, sauf en cas de décès, œuf corse)

      J'aime

  4. 67 nids à disposition… ça alors, je n’ai jamais vu ça, même aux abords de l’Alsace. Quelques nids aux abords de l’étang de Lindre et une grande volière aménagée pour les « blessées de la route »..

    Par contre, j’en ai vu une « flopée » en mai à Volubilis, au Maroc, où elles restent à demeure toute l’année, m’a-t-on assuré.

    C’est vrai que c’est courageux de ne pas parler de ce qui attriste ou met en colère. Mais est-ce mieux de les garder enfouies ?

    J'aime

  5. Quel plaisir ces cigognes! merci!

    Moi j’ai plutôt vu, en Espagne, des employés de la compagnie électrique essayant de détruire les nids construits sur les poteaux; ils provoque des courts-circuits, des pannes de tout genre…

    J'aime

    1. je ne comprends pas comme l’Etat français peut justifier que des manifestants perdent une main, un oeil, à cause d’actions d’une police supposée protéger le citoyen.
      alors je parle de cigognes 🙂

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s