E comme excédé!

person holding octopus

Excédé et écœuré, voilà ce qu’il était.

Exaspéré de voir de malheureux crustacés systématiquement surcuits.
Effaré par l’odeur de ces poulpes alors qu’on était en bord de mer.
Énervé par ce fromage râpé qu’on retrouvait sur tant de plats qui n’en demandaient pas. Ces sauces lourdes et cette rondelle de tomate incongrue, superflue, fadasse, qui garnissait toutes les assiettes, accompagnée de sa demi-feuille de salade.
Et ce parfum entêtant des lys que la patronne mettait partout, empêchant de humer correctement les vins, les mets…

Alors sous le coup de l’émotion, après une nuit d’insomnie, il a rendu son tablier.

– Désolé, a-t-il dit au chef et à son épouse, je m’appelle Etchebest, pas Dieu-le-Père.

Photo de Elle Hughes sur Pexels.com
écrit pour Désir d’histoires (Olivia Billington, que je remercie) avec les mots imposés suivants: lys – insomnie – fromage – superflu – désolé – crustacé – poulpe – émotion.

46 commentaires sur « E comme excédé! »

    1. non je n’ai vu qu’une seule émission et c’était dans le Bordelais, un restau où il y avait au menu des pizzas, des grillades et un brin de cuisine du sud-ouest (made in saupiquet)

      J'aime

      1. j’avais deviné 🙂
        (regarder cette émission se limitera à cette unique fois, j’étais trop malade pour lire et il fallait bien passer le temps à quelques chose, alors j’ai allumé ma télé, et j’ai été tout étonnée qu’elle marche encore après huit mois d’inaction ;-))

        J'aime

  1. Je n’ai vu ce personnage que dans les présentations d’émissions programmées, mais c’est vrai que cet adjectif « excédé » lui va bien, et ce tutti frutti de mots aussi. Bravo Adrienne

    J'aime

  2. Et moi qui étais persuadé que les poulpes étaient des céphalopodes…
    On m’aurait menti ? 😉
    Cela dit, si j’aime l’odeur des lys, l’idée de l’avoir dans le nez en déjeunant ou dînant me paraît étrange.
    Le cuisinier a de quoi être en rogne.

    J'aime

    1. je ne vois pas à quoi tu fais allusion avec tes céphalopodes… est-ce parce que j’ai employé le mot ‘bras’ dans une réponse à un commentaire? c’est bien ainsi qu’on désigne leurs tentacules, pourtant 😉
      (et oui je déteste les parfums entêtants quand je mange, comme ceux de ces dames trop parfumées qui gâchent le plaisir gustatif à cinq mètre autour d’elles :-))

      J'aime

      1. ?
        à ce compte-là, je confonds aussi le fromage râpé avec un crustacé, il entre dans la même énumération 😉
        (bon, je vais essayer de ne pas en tirer de conclusions sur l’opinion qu’a mon correspondant sur mon QI ;-))

        J'aime

  3. C’était aux USA? Je dis ça parce que le fromage partout et surtout où on ne veut pas le trouver, c’est très américain. Lotsa cheese, lotsa cheese 😀

    Super, ton texte 🙂

    J'aime

    1. non c’est de la fiction et le mot fromage était imposé 🙂
      (mais je pensais au homard thermidor, où la pauvre bête doit supporter de la béchamel, de la moutarde et du fromage râpé ;-))
      trop is teveel, comme disait notre VDB national

      J'aime

  4. Ah Cauchemar en cuisine, je n’ai jamais vu que les présentations, mais je n’arrive pas à comprendre les « restaurateurs » qui laissent filmer leurs cuisines dans leurs locaux encrassés, appelés cuisines.

    Je n’y poserais même pas le petit doigt et pour y manger des poulpes, beurk de chez beurk.

    Mais pourquoi je dis tout ça ??? après tout, c’est le devoir qui amenait ces odeurs de lys (re-pouah) et Etchebest sur le tapis de la souris..

    J'aime

    1. cauchemar en effet pour les restaurateurs qui font appel à ses services, les insultes volent bas et les humiliations sont comprises dans le prix du relooking 😉
      (dans cette émission que j’ai vue, le restau recevait un lifting complet, peinture, déco, cuisine…)

      J'aime

  5. J’ai déjà regardé des parties de cette émission, mais je n’accroche pas. J’ai toujours le sentiment que tout n’est pas vrai, qu’il y a une mise en scène et une dramatisation imposées par la production. Et je méfie aussi du montage.

    J'aime

    1. le miracle qu’il a réalisé lors de l’émission que j’ai vue est tout à fait impossible: soit ce couple est vraiment aussi nul-nul-nul – au point de vue professionnel – et alors il est impossible en un jour de faire de Madame une vraie patronne, qui sait ‘manager’ son personnel et accueillir le client, et de faire en un autre jour de ce « chef » un vrai chef, de chez qui tout à coup on sort après s’être bien pourléché les babines… soit tout ça est de la fiction pure 🙂

      J'aime

  6. Je ne regarde jamais les émissions culinaires, ça m’agace, ces chichis, ces prétentions qu’on voit trop souvent.
    Nous, demain, comme nous sommes en bord de mer, nous allons acheter notre kilo de langoustines vivantes.
    Après les avoir ébouillantées une minute, nous les décortiquerons puis les ferons simplement flamber au whisky et les dégusterons avec des asperges. Simple, non? 😉

    J'aime

    1. de rien, c’est normal, quand je participe à un jeu j’essaie d’aller lire les autres participants, moi aussi ça me fait plaisir qu’on me lise 🙂

      J'aime

    1. sans blague? c’est pourtant bien blogspot le plus haïssable 😉 avec les coordonnées qu’il faut réintroduire à chaque fois, ces quatre étapes à prouver que vous n’êtes pas un robot et maintenant en plus six cases au moins à cocher, ponts, autos, vélos, passage piétonnier… faut être motivé 😉

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s