X c’est l’inconnu

06627-4175417217

Mini-Adrienne a une Tantine qu’elle aime beaucoup ainsi qu’un tout nouveau Tonton qui ne parle pas le français mais qui est gentil quand même.

C’est avec le sérieux qu’on lui connaît qu’elle a porté les deux anneaux d’or, noués sur un coussinet blanc, de la maison jusqu’à l’église et pendant toute la cérémonie, jusqu’au moment où il a fallu les confier au prêtre pour la bénédiction. Elle n’a d’ailleurs lâché le coussinet qu’après avoir reçu l’accord formel de sa Tantine.

Mini-Adrienne a été heureuse et soulagée de voir enfin briller les précieux anneaux au doigt des mariés, qui avaient l’air très heureux aussi.

Puis il y a eu la fête et bien d’autres émotions dont il ne sera pas question aujourd’hui.

Quinze jours plus tard, Tantine est revenue de son voyage de noces. Elle avait un cadeau pour mini-Adrienne.

– Ça vient d’Espagne, lui dit-elle, mais la petite n’avait que cinq ans et aucune notion de géographie.

Dans la boîte, il y avait deux machins noirs d’une forme bizarre, noués par une cordelette. Tous les adultes présents ont voulu faire une démonstration sur la façon de bien les tenir en main pour les faire claquer. Aucun n’y est vraiment parvenu.

Mini-Adrienne était impatiente de pouvoir essayer, elle aussi, mais elle a dû attendre que parents, grands-parents, oncles et tantes les aient eus entre les mains.

Elle a même eu peur qu’on ne les lui abîme, tant la tension et l’émulation allaient grandissantes.

– Les grandes personnes sont décidément très bizarres, s’est dit mini-Adrienne, chose que lui a confirmée sa lecture du petit Prince, six ans plus tard.

***

Sur la photo ci-dessus, on repère aisément la Tantine 🙂 le nouveau Tonton est le jeune homme du deuxième rang, qui donne le bras à sa mère. On n’est encore qu’à l’hôtel de ville – le mariage civil doit légalement avoir lieu avant le mariage religieux – mais mini-Adrienne porte déjà le fameux coussinet 🙂

***

Consignes de Walrus au Défi du samedi: Pour vous proposer ces sujets que vous appréciez certainement à leur juste valeur, j’ai pris l’avance et établi une liste qui couvre encore une cinquantaine de propositions à venir.

Régulièrement bien sûr, au moment de poster le sujet, je change d’avis et en choisis un autre, on ne se refait pas.

Ce sera le cas aujourd’hui encore jugez-en plutôt : la liste stipulait « Cathèdre ». Comme je ne veux pas foutre le feu au blog, je vous laisse choisir :

Castagne ou castagnettes

Et si vous pouvez associer les deux, ce sera encore mieux.

5563

17 commentaires sur « X c’est l’inconnu »

  1. Patiente et éberluée sans doute par l’attrait que son « jouet » exerçait sur des adultes!
    Merci pour ce beau récit, bon dimanche.

    PS: jouer des castagnettes est vraiment très compliqué, c’est vrai. Encore plus pour de petites mains d’enfant.

    J'aime

    1. il faut toujours laisser les grandes personnes jouer les premières avec les nouveaux jouets, et plus elles sont nombreuses, plus il y a d’émulation entre elles (et de risques pour le jouet ;-))

      J'aime

  2. Mon dieu, comme elle était toute minuscule et mince la petite fille. Il lui reste de très bons souvenirs de cette époque si lointaine. Joue-t-elle encore avec ses castagnettes ?

    J'aime

    1. elle a de bons souvenirs jusqu’à ses cinq ans, l’époque où elle vivait avec ses grands-parents et où elle voyait sa tantine aussi 🙂
      les castagnettes ont mystérieusement disparu de la commode, un jour…

      J'aime

  3. Pauvre mini dame Adrienne, le monde des « grands » était déjà cruel ! Elle s’était montrée digne de la tache confiée, la tantine et le nouveau tonton ont pu joyeusement danser un piquant Flamenco pendant la fête qui a suivi mairie et église, cela valait belle récompense… Doux dimanche, à bientôt. brigitte

    J'aime

    1. oui quand le prêtre a fait signe de lui donner les alliances, j’ai regardé ma tante avant de lâcher mon coussinet (j’en avais mal aux bras de les tenir pliés serrés contre moi pendant des heures ;-))
      merci Brigitte, bonne journée!

      J'aime

  4. Qu’est-ce que je l’aime, cette mini-Adrienne qui a des souvenirs aussi prégnants et nous les conte de bien jolie façon.
    Les enfants prennent très au sérieux les tâches qu’on leur confie ; je me souviens d’une mini-nièce qui a eu mal à ses petits bras à porter un bouquet bien trop lourd (il avait plus l’air d’un chou-fleur d’ailleurs) au mariage d’une de mes soeurs.

    J'aime

    1. très au sérieux, c’est vrai, surtout si on a déjà des dispositions 😉
      à mon mariage le coussinet a été confié à un mini-neveu qui n’a dû le porter que le temps de traverser l’église (et heureusement que les alliances y étaient solidement attachées ;-))
      merci, Sophie, bonne journée!

      J'aime

  5. Les grandes personnes sont décidément très bizarre.
    Maintenant que nous sommes de grandes personnes espérons ne pas être trop bizarre…
    Mini-Adrienne est très attachante et déjà en marche vers une attention et dévouement envers
    de futurs enfants sous son aile.

    J'aime

  6. Avec l’oeil masculin, celui que j’ai, mini-Adrienne a, j’en suis sûr, tenu les promesses que suggère la photo.
    Subsiste un question : Quelle idée ont eue les bosses hollywoodiens d’être allés choisir ailleurs un symbole qui fait tourner les têtes ?

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s