R comme respire!

DSCI6293

La maison a plus que jamais une allure de bicoque délabrée, depuis que la rue est le théâtre de travaux successifs en vue du jour J.

Depuis des mois, les piétons sont obligés de louvoyer tels des matelots ivres, entre des pavés descellés, des trous de tailles diverses, des monticules de gravats, des câbles attendant d’être raccordés…

Couverte de poussière de sable, son jardin rempli de pissenlits parmi les hautes herbes – la tondeuse n’est plus passée depuis février – la maison fait le gros dos en attendant des jours meilleurs.

Quant aux habitants, s’ils se sentent un peu les fantoches de l’histoire, à subir des désagréments et des coûts dont ils se seraient bien passés, ils espèrent qu’en retour ils pourront enfin passer des nuits au calme, où l’esprit comme le corps trouveront le repos dont ils ont si fort besoin.

***

Les mots récoltés chez Olivia: ivre – travaux – fantoche – matelot – esprit – théâtre – bicoque – allure

25 commentaires sur « R comme respire! »

    1. oui, et pour les gens avec une poussette de bébé… pour tout le monde, en fait, un jour je suis tombée, moi aussi 😉
      et comme dit une de mes voisines, il vaut mieux ne pas porter de chaussures à hauts talons!

      J'aime

    1. j’aurais déjà dû l’avoir quand les trottoirs ont été cassés et encombrés, il fallait marcher sur la chaussée mais les bagnoles – supposées faire du 30 à l’heure – se croient à peu près toutes sur le Hungaroring…

      J'aime

  1. Bonjour Adrienne
    Hé écoute tu décris ce que je vis en ce moment !!
    Notre résidence est en cours de réhabilitation totale et on doit tous déménager au fur et à mesure
    que les travaux avancent. Nous , on attends une proposition de logement !!
    Donc nous louvoyons entre les échafaudages, les trottoirs troués, les ouvriers etc…………
    Beau texte Adrienne

    J'aime

  2. C’est la fameuse histoire du gars qui se cogne la tête contre les murs et si vous lui demandez pourquoi il fait ça il répond « Ca fait tellement de bien quand je m’arrête ! »
    Comme j’ai publié une version de « Deux pieds » sur mon blog, je ne vais pas y renvoyer mais fournir le clip qui est bien aussi. « Et moi j’aime regarder les travaux.. » ;-(

    J'aime

    1. faut le temps, c’est un gros, gros chantier… et on ne va pas refaire les trottoirs si c’est pour les redémolir encore trois fois (téléphone, eau, gaz, électricité, tous les corps de métier se sont succédé) avant de les déplacer définitivement dans l’année qui vient 🙂

      J'aime

  3. Oh la la, quelle patience il faut avec ces chantiers interminables (comme celui de feu le viaduc et des tunnels Reyers à Bruxelles). Mais la nature reprendra ses droits, là où on lui laissera de la place. Courage.

    J'aime

    1. oui je me suis fait ce genre de réflexion ce matin, qu’au bout d’une année de silence relatif, ce sera dur d’avoir à nouveau les bruits de la circulation (les bruits et les odeurs…)

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s