N comme nuit blanche à l’hôtel de la courte paille

L'univers Courtepaille

– Comment! Malheureux! tu ne sais donc pas que c’est absolument interdit! Es-tu bête à ce point? C’est complètement interdit! Il faut vraiment être débile ou extrêmement faible d’esprit pour ne pas être au courant que ça nuit gravement. C’est honteux, irrémédiablement honteux! Etre jeune n’excuse pas d’être un kéké. Loin de là!

L’index majestueusement accusateur, le doigt noueux obstinément pointé vers moi, il poursuivait sa diatribe.

– Quelques-unes ne feront pas la différence, dis-tu? Et tu trouves raisonnable de proférer un truc aussi stupide? un argument tellement usé, vieux comme le monde? Va donc te rincer la bouche dans les waters et reviens quand tu auras les idées claires!

Alors je l’ai planté là, hésitant un moment entre une rasade de xérès ou un quart d’heure de yoga pour retrouver un peu de zénitude.

Je n’avais vraiment pas envie de passer une autre nuit blanche pour délit d’usage de pailles…

***

consignes chez Joe Krapov, que je remercie: Voici quarante titres proposés par Hubert Haddad à la page 245 de son « Nouveau magasin d’écriture » :

Le corbeau sentimental – Ultimes confidences d’un Dom Juan de basse-cour – Le chat qui se promenait dans un rêve – La transparence des loups – Le marionnettiste ficelé – Le manège noir – Et voilà les parents de Dieu – Le chirurgien des ombres – Le paysan photographe – Paysage à la pointe de diamant – Meurtre sous une ombrelle – Les trois vies de l’apprenti vieil homme – Le charbonnier, le nègre et la pleine lune – Le sculpteur de larmes – L’énigme du somnambule ou les rendez-vous de la bohémienne – L’inconnu de chaque instant – L’abîme derrière la porte – Narcisse et le crâne – Déjeuner de Newton avec un pendu – Le bourreau amoureux – Crime en deux nuits et une messe – Monsieur chez les femmes – D’Œdipe à Daisy – La statue de pluie – Le pêcheur de corail qui plongeait au fond des mers pour raconter sa vie à la sirène aux yeux d’oubli – Le roseau funèbre – Des rats dans les Dolomites – Flânerie de l’apocalypse – Le voleur sans nom poursuivi par son ombre – L’infini quelquefois – L’industriel et ses amulettes – L’assassin et son double – Nuit blanche à l’hôtel de la Courte paille – Le grenier de l’amnésique – Chronique de la canicule – Un hiver à Pékin – Tancrède ou l’Art d’aimer – Le singe et la prisonnière – L’accordeur de cigales – La véritable histoire de Dieu 

 Vous choisissez un titre dans cette liste. Puis vous listez 26 mots qui vous serviront à écrire votre histoire : chaque mot commence par une lettre différente de l’alphabet (anacoluthe – bachi-bouzouk – cornichon – dinosaure etc.)

26 mots choisis à l’aide de mon petit Robert et de Cobra le Cynique, en privilégiant les adjectifs et adverbes, autant que possible: absolument – bête- complètement – débile – extrêmement – faible – gravement – honteux – irrémédiablement – jeune – kéké – loin – majestueusement – noueux – obstinément – pointé – raisonnable – stupide – tellement – usé – vieux – water – xérès – yoga – zénitude – les photos viennent du site de Courte Paille

Si possible, vous insérez les 26 mots dans l’ordre alphabétique au sein de votre texte.

20 commentaires sur « N comme nuit blanche à l’hôtel de la courte paille »

  1. Manque juste « a » comme ayatollah et « e » comme écologiste !

    Sinon, ça donne envie de boire une bonne limonade. Sans paille, évidemment !

    Bon dimanche, dame Adrienne !

    J'aime

  2. Hier, à Remich, où j’ai passé une longue journée ensoleillée, il y avait des touillettes en plastic emballées individuellement.
    😉

    J'aime

      1. Non. C’était un gamin d’une dizaine d’années qui faisait le service et je n’ai pas voulu le traumatiser en lui parlant de son avenir. Je me suis contentée de lui rendre le lait en capsule, le sucre en fin sachet et la touillette en disant que je n’en avais pas besoin.
        ;-s

        Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s