Le bilan du 20

e40a5-2584432854-4

Le bilan du 20, c’est qu’il n’y a pas de billet tout prêt, ce matin.

Il n’est prêt que dans ma tête.

Il parle de voisine Casque d’Or – je sais qu’on pourrait trouver ce nom moqueur, mais il ne l’est pas – gentille voisine, dicrète, pleine de tact.

Toujours tirée à quatre épingles, en souliers vernis pour aller faire ses courses.

Toujours le sourire aux lèvres.

Jamais je ne l’ai entendue dire du mal de quelqu’un, pas de cancans, pas de blabla.

Samedi j’étais à son enterrement.

 

25 commentaires sur « Le bilan du 20 »

    1. l’an dernier, sa famille l’a placée dans une maison de retraite parce que mentalement elle commençait à avoir des absences et ça a très vite évolué – négativement – elle ne reconnaissait plus que rarement les gens, bref « elle s’est éteinte » comme on dit (zacht ingeslapen)

      J'aime

  1. On comprend que tu regrettes une si gentille personne.
    D’autant plus qu’elle ne s’inquiétait même pas de l’état de ta pelouse !
    (Excuse-moi, je ne peux pas m’empêcher d’être con, tu me connais…)

    J'aime

    1. j’ai pensé aussi à cette étrange coïncidence, elle est morte le lundi de la Pentecôte, le jour où les deux autres sont venues sonner à ma porte… et quand je les ai vues, j’ai tout de suite pensé qu’elles venaient me parler d’elle…

      J'aime

    1. c’est bizarre d’être triste pour une presque inconnue mais je n’y peux rien, je suis comme ça 😉
      j’ai surtout été triste à l’automne dernier, quand elle a dû partir, sa mort a probablement été une forme de soulagement, elle souffrait beaucoup de se sentir si diminuée intellectuellement et d’être devenue « une charge »

      J'aime

  2. Oh c’est triste ! je lis un sms qui m’annonce la fin imminente de la maman d’une amie, je viens sur internet, je commence par le billet du Goût qui annonce le tien … et je viens chez toi et ne peux m’empêcher de citer un autre dicton : « ce sont les meilleurs qui partent en premier », ceux dont on se souviendra toujours avec attendrissement.

    J'aime

    1. c’est vrai… et chacun connaît la valeur d’un-e bon-ne voisin-e 🙂
      nous avons un proverbe en néerlandais qui dit « beter een goede buur dan een verre vriend », mieux vaut un bon voisin qu’un ami qui habite loin

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s