W comme WWILF

La chose a dû vous arriver aussi, vous commencez une recherche internet et de fil en aiguille vous passez d’un site à un autres, vous finissez peut-être même par regarder des trucs sur YouTube, un vieux film, une chanson, une recette, des  chats mignons… et par ne plus savoir ce que vous cherchiez au départ.

Figurez-vous que ça porte un nom, c’est WWILF, acronyme pour « what was I looking for? », qu’est-ce que je cherchais?

– Tu as fait quoi, hier soir?
– Du wilfing!

C’est expliqué ici 🙂

Et l’Adrienne, qu’a-t-elle fait, hier soir?

Du walrussing 🙂

***

photo 1 le bureau et l’ordi dans la maison d’autrefois, photo 2 l’ordi, première chose à avoir été déménagée et installée 😉

Le walrussing est le même procédé que le wilfing: tu commences par lire un billet, tu y découvres un lien, tu suis ce lien… heureusement que ton estomac crie famine sinon tu y serais encore 😉

39 commentaires sur « W comme WWILF »

    1. « mère de tous les vices », on me l’a assez dit dès le plus jeune âge (mais il faudrait d’abord se mettre d’accord sur la définition du mot oisiveté, ma mère y comptait aussi la lecture)

      J'aime

      1. ah oui le samedi soir chez les grands-parents, on avait notre tricot pour ne pas rester oisives devant la télé, ma mère et moi 😉
        (ça rend spécialiste des bruitages et des « subtilités » des musiques de film ;-))

        J'aime

  1. Autrefois nous allions d’un mot à l’autre dans le dictionnaire, voire dans l’encyclopédie si nous en avions une, certains faisaient de même dans le dictionnaire médical et devenaient hypocondriaques … seul le support change !

    Aimé par 1 personne

    1. ah! le dictionnaire médical! vous me rappelez une histoire très ancienne, il y avait un ouvrage comme celui-là chez l’amie que je connais depuis la maternelle, un jour elle a voulu me révéler quelques secrets qu’elle y avait découverts sur le corps humain, je crois que c’est la seule fois où j’ai renoncé à un peu de lecture 😉
      (nous pouvions avoir maximum huit ans)

      J'aime

      1. Mes parents en avaient un également. Au milieu il y avait une série de feuillets transparents qui faisaient une sorte de tomographie avant la lettre. Sur la dernière qui était en papier normal, l’utérus avait une petite languette qui s’ouvrait pour dévoiler un foetus (à mon avis en fin de gestation) 🙂

        J'aime

  2. J’ai eu cette période à passer de longs moments devant l’ordi en passant d’un site à un autre, d’un blog à un autre ! Maintenant je ne le fais plus, mes yeux fatiguent vite.

    J'aime

  3. J’aime beaucoup la première photo mais j’aurais aimé voir par la fenêtre de la seconde photo.
    Quant au « wwilfing », je crois bien que je fais ça depuis que j’ai eu ma première encyclopédie.
    Et ça n’a jamais cessé…

    J'aime

  4. Je confirme pour le Walrussing ! C’est comme ça qu’on se retrouve à faire des statistiques sur « La nature et la fréquence des onomatopées dans les premiers épisodes des aventures de Corto Maltese parus dans Pif-Gadget » – on dirait le titre d’une thèse universitaire – !

    Encore une idée de billet et un travail déjà entamé à publier… dans six mois ! 😉

    En attendant veuillez patienter avec cette image de circonstance issue d’une séance de wwilfing :

    http://argentiquites.canalblog.com/archives/2019/08/27/37593818.html

    J'aime

  5. J’appellerais cela plutôt promenade, ou flânerie … Et comme bien d’autres, je n’ai pas eu besoin de technologies avancées pour commencer. La lecture, bien sûr, butinant les dictionnaires, passant d’un livre à l’autre, mais aussi , je dirais même surtout, mon esprit vagabond, se laissant simplement aller aux associations d’idées …

    J'aime

    1. je constate que la génération de mes élèves n’a pas trop recours au dictionnaire papier et souvent je me demande ce que les enfants d’aujourd’hui butinent, lors de leurs flâneries sur internet…

      J'aime

      1. Moi non plus, je n’ai plus guère recours au dictionnaire papier. Quant à ce que les enfants d’aujourd’hui butinent sur internet, ça doit être la version XXL de ce que nous glanions dans les livres …

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s