X c’est l’inconnu

lakévio117

Vous savez que l’Adrienne est un pseudo.
Choisi en hommage à une grand-mère tant aimée.
Vous savez aussi comme ce pseudo – ainsi que quelques autres précautions – doit garantir un anonymat jugé très important.

Alors vous imaginez la stupéfaction de l’Adrienne, l’autre jour.
Le téléphone sonne.
Elle décroche.

Petit silence au bout du fil puis une voix d’homme un peu hésitante dit:

– Je suis bien chez Adrienne?

PAF! stupéfaction, horreur et incompréhension, mille questions se bousculent à la fois dans la petite tête de l’Adrienne – qui? comment? etc. – mais heureusement, au moment où elle est en train de décider qu’elle va répondre oui – c’est si difficile de mentir – la voix pose une deuxième question:

– Je suis bien à Anderlecht?

Alors là, grand ouf:

– Non, monsieur, vous n’êtes pas à Anderlecht.

Quel bonheur, c’était une erreur.

Il y a donc encore des gens qui portent ce prénom, devenu bien rare, et pas encore réadopté par les jeunes parents d’aujourd’hui, qui apprécient pourtant les Oscar, les Léon et les Maurice de la même époque.

42 commentaires sur « X c’est l’inconnu »

  1. On a eu chaud avec toi, là. :-))
    Il y a de délicieux anciens prénoms, moins rares je crois ici qu’en Belgique, car on porte encore souvent le prénom du père ou grand père qui lui portait le prénom du saint du jour- (même chose au féminin).
    La dame d’une cinquantaine d’années qui dirige le cercle de lecteurs s’appelle Eulalia. Joli aussi non?

    J'aime

  2. Ta presque mésaventure me fait penser au livre que je viens de lire, « Les yeux rouges » de Myriam Leroy. Et ton pseudo prénom, à la Ballerine qui, il y a quelques mois, demandait à sa grand-tante si, à l’école, on ne se moquait pas de son prénom.

    J'aime

      1. Ouf, heureusement que tu ne connais pas mon vrai prénom, sinon, tu poufferais, j’en suis sûre. Ha, ha…Il est arrivé plus d’une fois qu’on me téléphone et qu’on me dise « allô Juliette ! » Je savais ainsi que mon interlocuteur venait du net. Mais, bon, depuis quelques temps, je me fais appeler Juliette partout, même chez Mario-note, chez Déca-te-long, bref, partout, sauf chez dame Sécu qui n’apprécierait pas.
        Mais, au fait, je croyais que tu étais prof, ne fais-tu pas comme ma fille ta rentrée aujourd’hui ?

        J'aime

      2. ce ne sont pas les vieux prénoms, aussi désuets soient-ils, qui me font rire, mais plutôt ces horreurs pêchées dans qui sait quelle série télé ou chez quelle vedette… et même ceux-là me feraient plutôt pleurer (pour celui/celle qui aura à porter toute sa vie un prénom ridicule)
        bref… j’ai déjà fait un ou deux billets là-dessus 😉

        J'aime

      1. Moi-aussi, j’en connais des Marcel, ainsi qu’un Léon, qu’un Maurice..des prénoms ringards qui reviennent à la mode. Ca me fait bizarre d’entendre des mamans, dans les allées des supermarchés hurler « Léon, viens ici »…J’aurais pourtant cru que ce prénom ne reviendrait pas à la mode avant 2999.

        J'aime

  3. Une séance de wwilfing m’a appris qu’une petite princesse Adrienne était née au royaume de Suède et grâce à vous j’ai retenu cette information essentielle. 🙂

    J'aime

  4. Ça fait 10 ans , au bas mot, qu’on se  » connait ». Je ne sais ni ton nom, ni l’endroit où tu vis. Mais ça ne retire rien à l’affection que j’ai pour toi.

    J'aime

    1. un jour dans une classe j’ai demandé à mes élèves s’ils avaient déjà posé la question à leurs parents sur les raisons du choix de leur prénom… ça m’avait frappée que peu s’en étaient inquiétés, de savoir pourquoi ils s’appelaient X et pas A, B, C… Y ou Z

      J'aime

      1. Un jour, lors d’un stage de recherche d’emploi, la formatrice nous a demandé de parler de notre prénom et de l’influence qu’il avait sur notre vie. Là, je me suis demandée si elle ne l’avait pas fait exprès.. J’ai répondu que si j’avais porté un autre prénom, sûrement je serais devenue quelqu’un d’autre, voir atteindre des sommets comme grande écrivaine, grande politicienne ou grande actrice de théâtre. Oui, de théâtre, rien que ça, moi qui n’ai aucune mémoire…Etre interpellée « Augustine, on demande Augustine à la réception ».
        Juliette, ça a quand même plus de gueule, non ! Ha, ha.

        J'aime

      2. Ah oui, moi, j’ai demandé à ma mère. Elle a répondu que l’année de ma naissance, un oncle de 32 ans était mort. Remarque, le 2e, c’était le prénom d’un oncle aussi décédé et le 3e, Monique, ma marraine, qui a été dépressive toute sa vie. Si, avec ça, je n’ai pas quelques tares, hein ! Juliette, c’est à cause du prénom de mon mari qui s’appelle Roméo…Je rigole..Juliette, c’est ma date de naissance. Ma mère n’aurait pas eu à aller bien loin..

        J'aime

  5. Ouf – l’espionnage informatique n’est pas encore arrivé jusqu’à toi 😉
    Mon père avait une tante qui s’appelait Adrienne et qui était religieuse, il l’aimait beaucoup. Pour moi, avant de découvrir l’Adrienne blogueuse, c’était avant tout le prénom d’Adrienne Mesurat, une lecture imposée au cours de français et qui m’a marquée.

    J'aime

    1. oups! je me rends compte que je n’ai lu que des extraits de Julien Green, aucune œuvre entière…
      par contre j’ai trouvé Susan Sontag (l’Amérique) à la bibliothèque cet après-midi 🙂

      J'aime

  6. Il y a plusieurs années, alors que mon pseudo en était un autre, un homme a déjà sonné à ma porte. Il habitait pourtant assez loin et m’avait identifié je ne sais trop comment. Je pense c’est assez facile.

    Je lui ai dit qu’il aurait dû me contacter avant de venir chez moi, que je me serais identifié et je lui aurais donné rendez-vous, mais voilà, comme il manquait de discrétion, je ne l’ai pas invité à entrer. Je n’ai jamais su ce qu’il voulait. Étrange.

    Si quelqu’un veut en savoir d’avantage sur moi, suffit de m’écrire. Je jugerai alors. Fondamentalement, mon anonymat n’est pas un absolu.

    J'aime

    1. ah oui bien sûr, c’est pareil pour moi 🙂
      mais si quelqu’un me « traçait » et venait sonner à ma porte, ça me filerait un coup…
      (étrange histoire, en effet… que voulait-il?)

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s