B comme Botanique

Dans le petit hôtel ‘simple mais convenable’ qui aurait fait la joie de Daninos, vendredi matin la machine à café était en panne. Bon, se dit l’Adrienne, j’irai boire un cappuccino en ville.

Dans le coin, tout était encore fermé. Bon, se dit l’Adrienne, j’irai jusqu’au Muntpunt (place de la Monnaie), j’en profiterai pour lire les journaux. 

Mais ça n’ouvrait qu’à dix heures. Bon, se dit l’Adrienne, j’ai rendez-vous à Schaarbeek à midi pile, je vais me rapprocher tout doucement, je boirai un cappuccino au bar du Jardin Botanique.

DSCI7555

Mais au Jardin Botanique, les bâtiments sont en travaux  et le bar est fermé jusqu’au premier septembre. Bon, se dit l’Adrienne, j’irai jusqu’au Boentje.

C’est comme ça que l’Adrienne a fait des kilomètres à pied pour arriver quand même avec une heure d’avance au rendez-vous 🙂

DSCI7557

photos prises le vendredi 30 août au Jardin Botanique – si quelqu’un sait comment s’appelle cet arbre aux fleurs roses, je serais contente de le savoir 🙂

44 commentaires sur « B comme Botanique »

  1. A Gembloux, les plaquettes ont pris de l’altitude. Beaucoup sont devenues difficiles à lire pour les humains qui n’ont pas mangé assez de soupe pour devenir grands.

    J'aime

      1. presque chez vous? place Colignon? en dehors de 1000-Bruxelles, je suis perdue, je ne connais que des fragments épars, je ne vois pas l’ensemble
        (à Schaarbeek je me repère assez bien, j’y ai déjà fait beaucoup de « marche » ;-))

        J'aime

  2. Mais c’est ça le bonheur : faire des kilomètres à pied dans l’amour d’une ville sans se soucier du nom des fleurs vu qu’elles sont belles et en rêvant qu’au bout peut-être, un cappucc… 2 p ? 2 c ?… une limonade vous attend ! Ou une bière belge !

    J'aime

  3. Cappuccino et journaux en terrasse, c’est tellement mieux le matin ! Heureusement la frustration nous vaut un joli billet et la preuve qu’il faisait beau à Bruxelles.

    J'aime

  4. Il y a quelques années j’aurais moi aussi parcouru des kilomètres pour un cappuccino… maintenant je ne peux toucher au produit laitier. J’ai essayé le cappuccino au lait de soya, d’amandes mais j’ai abandonné ce n’est tout simplement pas bon mais la marche reste toujours le bon côté à privilégier

    J'aime

    1. quand je cuisine pour une amie intolérante au lactose, j’ai du mal pour les desserts (à part une croûte aux fruits, à condition que la croûte soit faite avec de l’huile et non du beurre)
      si je devais me priver de lactose, je ne sais pas ce que je mangerais, c’est yaourt le matin et fromage aux autres repas…

      J'aime

      1. Je crains que le beurre ne contienne pas assez de lactose pour incommoder une simple intolérante, le lactose reste dans la fraction aqueuse qui est éliminée lors du lavage.

        J'aime

      2. moi je n’y connais rien mais elle m’a demandé de ne pas utiliser de beurre… donc pas de beurre 🙂
        (ma nipotina vit aussi sans lactose ces dernières semaines mais je ne sais pas si elle a « arrêté » le beurre…)

        J'aime

  5. D’accord avec Coquelicot, je confirme le lilas des Indes.
    Ça n’a rien à voir mais tu dois encore être une des rares personnes à se souvenir de Daninos. J’ai lu des bouquins de lui il y bien 50 ans ou plus.

    J'aime

    1. il y avait des extraits dans un de mes livres de classe alors j’ai cherché à tout lire 🙂 mais c’est vrai que c’est plus la génération de mon père, il avait lu les Carnets du major Thompson.
      Bizarrement, c’est complètement passé de mode, faudrait le ressortir, avec le Brexit 😉

      J'aime

      1. Son clan faisait partie des traîtres à l’Ecosse lors de la bataille de Culloden ce que ne manquait jamais de lui faire remarquer son épouse (Ruth) dont le sien était allié au Bonnie Prince Charlie. Mais je ne sais pas s’il avait jamais été militaire et s’il avait eu un grade quelconque, quand je l’ai connu il s’occupait des comptes d’épargne dans un banque londonienne. Aujourd’hui, c’est un peu tard pour le lui demander : ça fait une paye qu’il est décédé ce grand fumeur devant l’Eternel

        J'aime

      2. Oui mais il était obligé de boire du Drambuie en compensation (je l’aidais de mon mieux même si j’avais promis de toujours me mettre debout pour le boire en l’honneur de ce foutu Bonnie etc).

        J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s