M comme Monsieur Météo

DSCI7639

Le week-end dernier, Belle-Maman d’Ostende aurait encore eu raison: il a fait un temps magnifique à la côte belge (1), alors que les météorologies nationale et webinesques ne parlaient que de pluie pour tout le pays.

– Les nuages de pluie, disait belle-maman, le vent de la mer les souffle jusqu’à Bruges. C’est là-bas qu’il pleut. Pas à Ostende. (2)

***

(1) comme le montre cette photo prise dimanche dans le kiosque à musique, dans le parc Léopold.

(2) où on aime tant les Brugeois qu’on dit « zie je van Brugge? zet je vanachter » (tu es de Bruges? va t’asseoir dans le fond)armand pien 1

Nous qui étions de « l’intérieur du pays » (3), nous avions plutôt l’impression contraire. Nous soupçonnions Armand Pien (4) d’avoir des accointances avec le secteur Horeca côtier chaque fois qu’il annonçait qu’il ferait beau à la mer.

Luigeniere! (Menteur!) criait mon grand-père, que ça n’empêchait pas d’écouter chaque jour fidèlement le bulletin météo d’Armand Pien et d’exiger un silence religieux pour ne pas en perdre une miette. 

***

(3) pour Belle-Maman, il y avait deux sortes de gens: ceux de la côte (van de kust) et ceux de l’intérieur du pays (van het binnenland), qui ne savent pas ce que c’est du poisson frais ni ce que c’est du vent.

(4) notre Monsieur Météo de la télévision flamande de 1953 à 1990, voir la photo ci-dessus en noir et blanc. Célèbre en Flandre pour y avoir introduit le mot ‘straalstroom‘, (jet-stream en bon franglais) et pour ses bulletins météo toujours présentés avec humour et pédagogie.

armand pien 2

27 commentaires sur « M comme Monsieur Météo »

      1. ah oui? j’entendais Armand Pien le samedi soir chez mes grands-parents mais jamais je n’ai vu ni entendu Jules Metz (même si je sais que mon père l’aimait beaucoup)

        J'aime

  1. Une modification neuronale : un jour je me suis rendu compte que je préférais visualiser la carte météo plutôt que d’écouter le bulletin radiophonique. 😦
    Quant à la supériorité de la météo sur la côte, ma famille maternelle ne jurait que par les heures d’ensoleillement des Sables d’Olonne ! Et moi, j’attends la pluie douce de la France de l’ouest inconnue ici …

    J'aime

  2. Je me demande si l’obsession météorologique n’est pas une caractéristique des belles-mères. La mienne avait l’oeil en permanece sur le ciel, parsemait ses conversations de réflexions sur le temps, et, avec un optimisme jamais démenti, concluait toujours un constat de mauvais temps par un « Ça va se relever » .

    Aimé par 1 personne

  3. Heure-Bleue a adoré Ostende, le vent et le froid, c’est son truc.
    Après nous avons passé quelques jours à Bruges où elle a aimé le froid, moins la pluie.
    Je n’ai gardé de tout ça que le souvenir d’avoir passé quelques jours dans une carte postale où je me suis pelé de froid…
    Qu’on ne vienne pas me dire que je ne sais pas ce qu’est l’amour ! 😉

    J'aime

  4. Hier soir « Singing sous the pluie » le spectacle météorologique d’Am’nez zique et les Biches a remporté un franc succès.

    On y évoque, par krapoveries interposées, tous ces météorologues français qui ont écrit des chansons : Frère Jacques « Dormez-vous » Kessler, Allain Gillot-Pétré, Louise Bourgoin et, pour remonter à cette même époque, Jean Breton et « Albert Simon et sa grenouille ».

    On y a entendu cette chanson belge-ci qui fait fi de tous ces gens-là !

    Aimé par 1 personne

  5. Mon fils, agriculteur, guette la météo en période de récolte du fourrage, ou pour semer, mais il est souvent trompé par les prévisions…
    Sinon, Alain Gillot-Pétré, j’aimais beaucoup ! Et l’humour de Louise Bourgoin ou de Dora Tillier nous faisaient passer un bon moment.

    J'aime

  6. Il y aurait un micro-climat sur les côtes belges?
    C’est comme dans le Morbihan, alors. Surtout à Etel. Je ne dis pas qu’il ne pleut jamais mais souvent le vent chasse les nuages vers l’intérieur et il peut pleuvoir à 10km des côtes et pas sur les plages.

    J'aime

    1. non pas un microclimat, l’influence maritime y rend les hivers moins rudes et les étés moins chauds, comme partout en bord de mer, je suppose, et pour ce qui concerne la pluie, ma belle-mère avait sans doute un peu raison et un peu exagéré 😉

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s