Question existentielle

DSCI7736

Maintenant que le jardin de l’Adrienne – après le passage d’un jardinier, oui il a fallu casser la tirelire – est à peu près nu comme un ver, pourquoi maintenant les voisines ne viennent-elles pas sonner à sa porte pour la remercier et la féliciter 😉

Bon, la question n’en est pas une – d’ailleurs on n’y a pas mis de point d’interrogation – on connaît la réponse.

Pourtant on pourrait se la poser: pourquoi est-ce plus facile – pour certains en tout cas – de réclamer récriminer se plaindre exiger maugréer se lamenter protester râler rouspéter… que de faire un sourire au jour et au monde?

Et là, vous l’aurez remarqué, il y a un point d’interrogation 🙂

***

photo prise mardi dernier

35 commentaires sur « Question existentielle »

  1. Ah mais je crois que ces mêmes voisines, loin de t’en être gré, se félicitent de t’avoir « mise au pas ». La question du « merci » ou « bravo » ne se pose même pas pour elles…
    Mais je ne réponds pas à la question, où est la réponse?
    Je t’envoie un sourire.

    J'aime

  2. Mais de toutes façons c était chez vous.
    Elles n ont rien a dire
    Bientôt elles viendront vous demander de vous teindre les cheveux en vert et vous tatouer une rose sur la joue????

    J'aime

  3. Les rhododendrons sont beaux mais leur floraison ne dure qu’un temps. Forsythia… hortensias… c’est vrai que c’est tristounet. On veut habiter la campagne pour y mettre de la dolomie des géraniums et des nains de jardin.
    Des muscaris pour commencer. Tu pourras bientôt les planter. //
    Je suis sûre que tu vas trouver.

    J'aime

    1. ici c’est la partie la plus ravagée, où j’avais replanté mes hortensias, qui sont tous morts après avoir été de nouveau arrachés pour des travaux aux conduites d’eau, et où il y avait aussi un grand massif de tulipes (RIP)
      de l’autre côté de la maison il me reste un philadelphus, les framboisiers, les groseilliers… et un tas de terre 😉
      des muscaris j’en ai, ici et là, ils montrent le nez 🙂

      J'aime

    1. moi non, je ne suis pas faite comme ça 😉 mais apparemment d’autres le sont
      (ou alors c’est l’américanisation de notre mode de vie qui s’est déjà étendu jusqu’aux pelouses belges… c’est possible aussi)

      J'aime

    1. rien ne peut gêner le passage sur le trottoir (ou la servitude, à l’arrière) et ça c’est dans la loi
      or la clématite avait poussé jusque sur le trottoir et le buddléia faisait parasol au-dessus de la servitude 😉
      donc à ce propos, elles auraient pu se plaindre
      mais à part ça, je suppose que des voisins embêtants, il y en a toujours eu 😉

      J'aime

  4. Je n’en reviens toujours pas du culot et des exigences de tes voisines… Faudrait vraiment pouvoir faire abstraction de ce genre de personnes!
    Je ne doute pas une seconde que ton jardin redeviendra vite fleuri et agréable. C’est ton figuier, tout au fond?

    J'aime

    1. oui c’est mon figuier, planté il y a cinq ans, ma première plantation à mon arrivée 🙂 et devenu un si grand arbre qu’il va falloir le tailler (hélas) parce qu’il déborde sur le trottoir…
      l’autre jour une dame est venue sonner à ma porte pour m’en demander une branche, je lui ai promis une marcotte (depuis qu’il est si grand, il se fait remarquer dans le voisinage ;-))

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s