Y comme yoga

DSCI7476

« Tu devrais faire du yoga. » – « Le yoga, ça te ferait le plus grand bien. » – « Pourquoi tu ne t’inscris pas à un cours de yoga? » – « Moi le yoga m’aide beaucoup! » 

Bref, la carissima nipotina en a tant et tant parlé que l’Adrienne – bien que n’ayant pas les dispositions naturelles d’une Cici (prononcer TchiTchi) – s’est inscrite pour un cours de yoga hebdomadaire.

Premier mercredi de septembre, premier cours.

L’Adrienne, de peur d’arriver en retard, de ne pas trouver l’endroit – ce n’est pas dans sa ville – est en avance de vingt minutes. Même la prof n’est pas encore arrivée 😉

Peu après neuf heures, chacun est installé dans un grand cercle pour le tour de piste habituel des présentations – du temps perdu, personne ne retient le prénom de personne, même la prof donne du Patrick au seul homme du groupe, alors qu’il avait dit s’appeler Stefaan.

La séance commence.
L’Adrienne fait de son mieux.
Se heurte à ses limites.
C’est normal, pense-t-elle, d’ailleurs la prof l’avait dit en préambule, ne pas se forcer, chacun a ses limites etc. etc.

Tout à coup une voix l’apostrophe d’un ton sévère. Deux ou trois fois, même – elle n’avait d’abord pas compris que la prof s’adressait à elle:

– C’est exprès, que vous faites tout de travers?

31 commentaires sur « Y comme yoga »

  1. Change de cours !
    C’était un cours d’essai ? souvent le premier cours est gratuit. Change. J’ai fait du yoga, beaucoup, longtemps, avec des profs différents. Jamais aucun d’eux n’auraient fait ce genre de réflexion.
    Ne te laisse pas dégoûter .
    Il doit bien y avoir d’autres cours. Trouve un prof gentil, je suis sûre que tu peux trouver ça.

    J'aime

  2. J’ai fait du yoga quelques années avec un professeur d’un certain âge 😉 il était calme, posé, et ne nous a jamais brusqué ! C’est le principe du yoga, être détendu pour mieux réussir les différentes postures.

    J'aime

  3. Après en avoir fait un an ou deux il y a une douzaine d’années, j’entame ma troisième saison et il me semble que ça devient un peu plus facile, fluide. Parfois, je ne comprends pas bien ce que la prof demande car, l’air de rien, certains « enchaînements » sont difficiles. Je fais comme et du mieux que je peux, surtout sans m’envoyer de message négatif, assez contre-productif (je le sais car je l’ai beaucoup fait).
    J’adore ces personnes tenant un discours -quel qu’il soit- et ayant un comportement opposé.
    Une fois les 14 séances passées et si elle ne vous a pas complètement dégoûtée, je vous souhaite de trouver un.e autre professeure.
    Bon dimanche.

    J'aime

    1. merci Chantal!
      oui le yoga en lui-même devrait me plaire et me convenir, je dois trouver le bon équilibre entre ‘faire de mon mieux’ et ‘faire ce que je peux’ 🙂
      merci et bon dimanche!

      J'aime

  4. Je n’en reviens pas. Aucun des profs de yoga que j’ai eus n’aurait fait une remarque pareille. Voix douce, calme, patience, attention, voilà ce qui les caractérisait.
    J’espère que tu trouveras un autre cours plus tard. Le yoga m’a beaucoup aidée – à respirer, à me détendre, sans compter l’entretien de la souplesse.

    J'aime

    1. oui j’en suis convaincue, et c’est ce qui me motive!
      idéalement, j’aimerais trouver un cours dans ma ville, que je ne sois pas obligée de prendre la voiture pour y aller (et un prof pire qu’elle… ça doit être rare 😉 à une dame ayant des problèmes sérieux de nuque elle a osé dire que ses médecins et ostéopathes avaient tort avec leur diagnostic)

      J'aime

  5. … Et c’est là qu’elle t’a appelée d’un prénom composé chanté par Nougaro ? 😉

    Pour en fréquenter « à armes égales » depuis trois ans je sais que, personne n’étant parfait, les profs peuvent aussi être parfois de mauvais élèves, et, c’est vrai, c’est très drôle !

    Bon dimanche à toutes et à tous !

    J'aime

  6. Oh ma pauvrette, ton initiative était merveilleuse, iquel paradoxe pour un prof de Yoga, elle ferait bien de changer de métier et toi, tu trouveras un(e) autre professeur digne de ses élèves. Non mais… on n’est pas des sauvages tout de même. Bises dame Adrienne, à bientôt. brigitte

    J'aime

    1. oui bien sûr, rions 🙂
      le Stefaan-Patrick n’est venu qu’une seule fois, pourtant elle lui a fait un compliment mirifique: alors qu’il n’arrivait même pas à se plier assez en deux pour toucher son tibia avec la main, elle lui a dit que pour un homme, il était très souple
      (j’en ris encore :-))
      je suis déjà impatiente d’assister à son cours suivant, pour voir ce qu’elle va encore nous sortir 😉

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s