Z comme zussen

devoir de lakevio du gout No10.jpg

– Mets ton chapeau de soleil, dit Delphine.

Puis elle ajoute, d’un ton plus doux:

– Viens, on y va.

Elle prend la main de Marinette.
La petite suit docilement la grande.
Sûre qu’elle va la mener là où elle veut aller.

Ce qui est terrible, depuis ces dernières semaines, c’est que quand elles sont dans la maison de maman, leur papa leur manque. Fort.

Et quand elles sont dans la maison de papa, leur maman leur manque.

***

Devoir de Lakevio du Goût N° 10 – merci le Goût!

Ces deux petites, où vont-elles ? C’est Pivoine qui me l’a demandé. Elle n’en sait rien mais elle se le demande… J’ai une idée car je les connais, je sais pourquoi elles vont vers ces rochers noirs, là-bas. Et ce qu’elles pensent et se disent. Mais vous ? Je suis sûr que oui mais dites-le. Ce sera bien, je crois…

Le titre ‘zussen’ signifie ‘sœurs’.
Texte écrit en souvenir d’un petit garçon de trois ans qui un jour m’a pris la main dans l’espoir que je le mènerais jusque chez sa maman.
Qui habitait trop loin pour pouvoir y aller à pied.

48 commentaires sur « Z comme zussen »

  1. Chère Madame

    La Fondation Passe-muraille qui gère les droits relatifs aux oeuvres littéraires de Marcel Aymé vous prie de bien vouloir coller une gommette virtuelle jaune en haut et à gauche du tableau intitulé « Delphine et Marinette vont rejoindre Martine à la plage ».

    Il est inadmissible en effet qu’un soleil radieux n’illumine pas plus que ça sur cette peinture l’oeuvre si réchauffante pour le coeur de notre grand Marcel.

    Recevez, chère Madame, nous souhaits de très bonne semaine à vous et et à vos lecteurs et lectrices.

    J'aime

  2. L’année dernière, alors que ses parents ne parlaient que de séparation, ma petite fille (4 ans 1/2) m’avait dit :
     » hein, Mamie, un papa et une maman qui n’habitent pas ensemble, c’est pas un vrai papa et c’est pas une vraie maman… »

    J'aime

  3. Lisant ton texte je revois le regard d’infinie tristesse de cette petite fille de mon entourage, dans le jardin de sa grand-mère qui s’occupait d’elle, tandis que ses parents divorcés tentaient de faire face à l’existence tant bien que mal. Plutôt mal d’ailleurs. Tout le monde allait mal. Moi aussi de la voir.
    Aujourd’hui elle a 30 ans. Cadre supérieure dans une grande entreprise. Elle en est à sa quatrième rupture sentimentale. Elle est toujours plutôt souriante, mais le fond de son regard…

    J'aime

  4. Ma nièce. Trois enfants, un garçon et deux filles. Une semaine chez-elle, une semaine chez papa.
    Le plus vieux chez sa mère lui dit « pourquoi maman les enfants aiment plus leur maman? »
    Pourtant ils aiment leur papa mais en bas âge je crois que maman leur manque beaucoup.

    J'aime

    1. plus ils sont petits, plus c’est difficile à leur expliquer (et difficile pour eux d’exprimer le désarroi qu’ils ressentent)
      j’espère qu’ils trouveront au plus vite le bon modus vivendi!

      J'aime

  5. Oui. Ce n’est pas facile… c’est ce que Diane Kurys a raconté aussi dans plusieurs de ses films.
    En même temps… Il y a des jeunes qui ont surmonté ces épreuves. Évidemment je ne suis pas psy et ne peux dire comment ce sera dans 5 ans 10 ans etc
    30 ans.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s