I comme incipit

DSCI6822

Souvent je me suis couchée de bonne heure, avec l’espoir que dans ma bulle, sous la couette, tout rentrerait dans l’ordre.

Dans ma région, à ceux qui ont un souci on recommande « slaap er een nachtje over » (1): passe une bonne nuit de sommeil et demain matin tu verras ça d’un autre œil.

Il doit cependant y avoir une faille dans le système, vu que le lendemain on constate que le souci est toujours là. Les lutins ne sont pas passés, ni la bonne fée.

Et surtout, il faut arriver à dormir.

J’ai toujours lu d’un regard soupçonneux les conseils qu’on trouve de nos jours jusque dans la dernière des gazettes, des conseils et des interdits de la part des gourous du sommeil, en particulier celui-ci: éteindre tous les écrans au moins deux heures avant de se coucher.

Deux heures, vraiment?

😉

***

(1) l’équivalent du français « la nuit porte conseil ».
La traduction littérale pour « slaap » est « dors » (impératif) et « nacht » = « nuit », donc: « slaap er een nachtje over » = passe une bonne nuit de sommeil (là-dessus).

***

Deux consignes pour ce texte: les mots imposés d’Olivia Billington: souvent – ordre – soupçonneux – gazette – espoir – bulle – particulier – faille et la proposition 173 d’Ecriture créative: Vous commencerez votre texte par une phrase de Marcel Proust  : « Longtemps, je me suis couché de bonne heure »

Photo prise d’une chambre avec vue 🙂

65 commentaires sur « I comme incipit »

      1. non non, c’est le principe de ceux qui veulent réfléchir avant d’agir 😉
        (ça me rappelle mon grand-père qui parodiait un politicien en disant « zazi puis ze réfléci »)

        J'aime

      2. en effet 🙂
        mon grand-père avait quelques anecdotes savoureuses à son propos 😉
        il avait beaucoup de sympathie pour Achille Van Acker, je dirais même de l’estime.
        (et pourtant politiquement ils n’étaient pas du même bord)

        J'aime

    1. ah non, que pourrais-en dire? je n’ai encore rien lu de Peter Handke et je ne connais pas la Polonaise 🙂
      je sais juste que peter Handke n’a (n’avait?) le Nobel de littérature qu’en très piètre estime 😉
      (il trouvait que ce prix ne devrait pas exister)

      J'aime

      1. Oh ! je ne récriminais pas après vous mais après les média qui ne font pas assez de place à la littérature. J’ai emprunté l’album « L’âme égarée » hier mais je ne l’ai pas encore ouvert. Quant à Peter Handke ma lecture remonte à plus de quarante ans … peut-être va-t-il refuser le prix ?

        J'aime

      2. pardon! j’avais lu votre comm dans ma boîte mail et là il allait jusqu’à « Incipit est le titre du billet du jour et (quasiment) rien sur les deux prix Nobel de littérature  » 🙂
        le refuser, hum… je suis curieuse de lire ce que les divers journaux (belges, français etc) diront sur ces choix, pour le moment c’est encore très succinct, juste notifier qu’ils ont le prix.
        apparemment ils sont surpris et pas prêts 😉

        J'aime

  1. Voilà une consigne qu’on ne risquait pas de voir apparaître sur le Défi du samedi ! 😉

    Je ne sais plus où est le snobisme avec Proust : chez ceux qui le portent aux nues où chez ceux, dont je suis, qui le déclarent illisible ?

    En attendant, un bon remède pour faciliter l’endormissement… c’est de lire Proust ! 😉

    J'aime

    1. j’ai lu plusieurs de ses volumes, je n’arrive pas au bout de l’oeuvre… et il ne m’aiderait pas à m’endormir parce que souvent il m’énerve (à force de ne pas passer à l’action et de poursuivre des cogitations au lieu d’agir)

      J'aime

  2. Cela fait des années que je ne peux plus m’endormir sans avoir lu un quart d’heure, une demie heure voir plus… sur ma liseuse, dans le noir. Pour ma part, le lâcher-prise (comme ils disent) et le rituel doivent triompher de la nocivité de l’écran.

    J'aime

  3. Il faut jongler avec la réalité, j’ai eu beau compter les moutons, rien n’y a fait, vers 3 h. du matin, je me lève, pars lire sur le canapé et revient dans ma couche vers 5 heures. Quand je n’ai plus rien à lire, je fais remonter en moi tous les paysages que j’ai eu la joie d’admirer, c’est apaisant, le souci du jour parait bien petit par rapport à la beauté du monde… Doux week end dame Adrienne et belles nuits à venir. brigitte

    J'aime

    1. oui en effet, il y a des techniques (genre yoga) qui peuvent aider, comme la respiration…
      ce que je fais depuis toujours, c’est me raconter des histoires 😉
      (roses, bien sûr ;-))
      merci Brigitte!

      J'aime

  4. Voilà un souci que ni Jipi ni moi ne connaissent. Nous allons au lit (moi plus tôt que lui) et dans la minute qui suit nous sommes endormis. Cela vaut également pour la sieste de midi. Jipi peut dormir dans n’importe quelle position, je préfère être allongée de tout mon long (154cm). Ma maman n’avait non plus aucun souci d’endormissement. C’est une chance et je ne me pose pas de questions. Par contre, je ne dors jamais plus de 6,5 heures d’affilée, si bien que je me lève TRES tôt.

    J'aime

    1. ma mère aussi, elle se couche et hop! elle dort…
      mon grand-père, après son infarctus, a suivi le conseil de son médecin et instauré la sieste quotidienne: il se couchait après le repas, dormait et se réveillait peu avant 14.00 h, ponctuellement et sans réveil 🙂
      j’admire!

      J'aime

  5. Le pire, quand on a des soucis, c’est que se coucher de bonne heure, j’entends dormir tôt, est un voeu pieux ! Cela promet plutôt une nuit d’insomnie !

    J'aime

  6. Ici aussi, on dit: la nuit porte conseil! L’important est de suivre notre « feeling ». C’est trop souvent notre égo qui nous fait prendre des décisions… rarement la bonne décision d’ailleurs.

    J'aime

  7. Personnellement, les soucis ont tendance à m’empêcher de dormir.
    Quant au « slaap er een nachtje over » , je le comprends plutôt comme un conseil à ne pas réagir à chaud.

    J'aime

  8. Qui a des soucis (vous savez de ceux qui vous mettent le cerveau en ébullition, et vous font faire des sauts de carpe ou autre poisson sauteur jusqu’à trouver le nichoir où vous pourrez vous caler) et peut s’endormir tranquillou bilou en fermant ses petits (ou ses grands) yeux ???

    Je lis toujours en me couchant (je l’ai toujours fait, mais ces satanés soucis m’obligent à recommencer les pages déjà lues;

    Et comment se fait-il que quelle que soit la qualité du sommeil, je me réveille à 5 h 04, pas 05 non , 04….

    Les conseils, pfff !!!

    J'aime

  9. Personnellement, en effet en temps normal (pas en période explosive 🙂 ) une bonne nuit « dessus » m’aide à prendre du recul, me calmer, ou voir le problème sous un autre angle, ou réaliser que j’ai le temps, que rien ne presse… Mais bien entendu parfois il y a un souci du genre bombe atomique et une nuit ne suffit pas 🙂

    J'aime

  10. On en dit des trucs sur le sommeil…c’est un des sujets de conversation les plus galvaudés…
    Et si chacun trouvait son propre rythme sans s’occuper de celui des donneurs de leçons ?
    Parfois, on ne dort pas juste parce que l’on n’a pas sommeil…;-)
     •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

    J'aime

  11. Merci du commentaire, j’ai un blog depuis 2005 à WordPress, où j’ai été la bienvenue avec la gentillesse de Ghislaine et Arlette, et bien d’autres , aujourd’hui , disparues…Je suis insomniaque, et fille d’artistes , mes parents et mon frère que j’ attendais jusqu’à 2h du matin…donc un quatrième repas! Mais, je me levais à 6h du matin. Donc, je dors peu. Mais, je regarde la TV dans ma chambre et c’est un somnifère « super », et je compense, par des siestes depuis 23 ans de retraite dans le jardin.
    Ma « bulle » c’est mon passé de voyageuse en 2 Cv avec tente , que ce soit dans les déserts, ou l’Europe, et même la France avec mon ex ou mon fils (de 9 mois à 18 ans), superbes souvenirs…Heureusement qu’il y a l’écriture pour revivre ces bonheurs !
    Dan

    J'aime

    1. 2005 bravo, bientôt un quinzième anniversaire 🙂
      j’ai commencé en mars 2008 après quelques mois d’observation du phénomène ‘blog’ chez les autres…
      merci d’être passée, merci pour le commentaire!

      J'aime

  12. A chaque personne, son rituel pour bien s’endormir, en effet. Pour ma part, je ne trouve pas le sommeil si je passe du temps le soir sur l’ordinateur ni si je ne mange pas léger le soir, d’où ma préférence (belge ?) pour un repas complet à midi. Bon week-end, Adrienne.
    (Ah cette phrase de Proust qui donne envie de relire ce début d’anthologie !)

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s