Le bilan du 20

bladspits

Sur une bande de terre entre deux ruisseaux, protégée au nord et à l’est pas une rangée de collines, il y a cent mille ans – peut-être un peu plus, peut-être un peu moins – dans ma ville vivaient des Néandertaliens.

N’est-ce pas une chose émouvante d’observer l’impact sur la pierre de chaque coup donné à celle-ci pour obtenir cette pointe de lance?

N’est-ce pas vertigineux de se projeter cent mille ans en arrière? Comment s’imaginer leur mode de vie, le climat du paléolithique moyen, le langage utilisé?

Puis on se dit que c’est tout aussi vertigineux de s’imaginer le futur et quelle sorte de vie – humaine ou non – il y aura sur la terre dans cent mille ans. 

***

copyright de la photo H. Vandendriessche, UGent.

33 commentaires sur « Le bilan du 20 »

  1. J’ai deux pierres taillées. Et comme toi, je suis très émue quand je les prends en main. J’ai toujours une pensée pour ceux qui les ont façonnées, utilisées.

    J'aime

    1. je suis allée lire (et commenter)
      🙂
      dans le cas de ce site (dans ma ville) le matériau vient aussi d’un patelin wallon d’à côté, sans doute les gens parlaient encore la même langue à l’époque 😉

      J'aime

      1. oui désormais on en est certain, principalement suite à la découverte d’un os palatal (? ça se dit comme ça?) et d’autres éléments dont j’ai oublié le détail…

        J'aime

  2. Je me dis que les gens qui ont pensé à faire des outils comme ça étaient extrêmement intelligents et observateurs.
    Ce qui me fait écrire ça, c’est une lecture où j’ai repéré que l’espérance de vie moyenne au paléolithique avoisinait 18 ans.
    Imagine une vie d’adulte se déroulant entre 11 ans et 18 ans.
    Se vêtir, se nourrir, fonder une famille, etc.
    Ça m’avait autant ébloui qu’effrayé.

    J'aime

  3. Dans nos régions, il n’y a que du silex. L’autre matériau vitreux et dur est l’obsidienne qui est d’origine volcanique, mais les gisements européens sont plutôt en Italie et en Grèce.

    J'aime

  4. Comme on a dû dire plus tard : « Dura silex sed silex » !

    L’autre question vertigineuse étant : « Que jouer contre 1. e4 pour avoir des chances de gagner ? »

    La suivante étant : « Est-ce que j’aurai le temps d’ici à vendredi d’écrire la partition et d’enregistrer la chanson de la maman de Walrus ? » .

    Tout ça pour faire oublier la fondamentale sur laquelle je n’ose pas me pencher : « Est-ce que ce n’est pas ma propre bêtise qui est vertigineuse ? » 😉

    J'aime

  5. Le passé lointain et le futur lointain donnent le vertige, c’est certain…
    Notre cerveau s’emballe, quand il est réduit à es suppositions.
    C’est vrai, comment parlaient-ils, les Néandertaliens ?
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

    J'aime

  6. Moi la question que je me pose : le còté humain était-il développé chez-eux… en ce qui a trait à l’avenir on a du chemin à parcourir si on regarde l’évolution présente.

    J'aime

  7. Une des plus belles expositions au Palais des Beaux Arts de Bruxelles en septembre 1990 :  » 5 millions d’années. L’aventure humaine » C’était fabuleux et je peux toujours me régaler des photos rassemblés dans le catalogue (504 pages) …

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s