Adrienne traduit Anne

VI

Pierre à secret
pierre à mémoire

        je dis

Pierre de patience
et de silence

Sans chagrin
sans voix
sans espoir

Que connais-tu des larmes
que sais-tu d’être tendre
que sais-tu de l’amour
que sais-tu de la joie
que je pourrais t’apprendre?

VI

Piedra de secretos
piedra de memoria
digo
Piedra de paciencia
y de silencio
Sin pena
sin voz
sin esperanza
¿Qué sabes de las lágrimas
qué sabes de ser tierno
qué sabes del amor
qué sabes de la alegría
que podría enseñarte? (trad. Colo)

 

VI

Steen met geheim
steen met geheugen

        ik zeg

Steen van geduld
en van stilte

Zonder verdriet
zonder stem
zonder hoop

Wat weet je over tranen
wat weet je over teder zijn
wat weet je over liefde
wat weet je over vreugde
dat ik je zou kunnen leren? (trad. Adrienne)

 

Poème extrait de Journal d’une pierre d’Anne Le Maître.

24 commentaires sur « Adrienne traduit Anne »

  1. En parlant de langues, j’ai lu il y a longtemps qu’il en existait une, ancienne, (du côté des Inuits ou voisins?) si difficile à apprendre que les jeunes ne pouvaient la maitriser avant l’âge de 30 ans. Comme moyen de communication c’est vraiment moyen… .-) Elle est en voie de disparition ou déjà disparue.

    J'aime

    1. hmmm ça me semble peu crédible…
      selon l’Unesco, en tout cas, la langue la plus difficile à apprendre serait le chinois (en 2e position le grec et en 3e position l’arabe)
      un des critères est le temps qu’il faut pour un étranger avant d’acquérir les rudiments nécessaires à la communication de base (en anglais par exemple ce premier niveau est facile à atteindre pour un étranger)
      Mais ça ne veut pas dire qu’une langue soit plus difficile/facile qu’une autre, dans sa globalité
      (je ne sais pas si je me fais bien comprendre ;-))

      J'aime

      1. (je ne sais pas si je me fais bien comprendre ;-))
        Si si…
        Cela dit… Que ce soit l’arabe, l’hébreu, le chinois, l’anglais ou le français, le plus délicat et même élément primordial, c’est la grammaire.
        Le vocabulaire vient « tout seul », en revanche, la conjugaison et ses suages, comme la structure des phrases nécessitent plus d’attention.
        (sans parler de la curiosité indispensable de la façon de vivre de l’endroit où on est, c’est à mon sens ce qui permet d’apprendre la langue le plus rapidement, mais il faut faire attention à un détail : Ne pas tenter de l’apprendre en prenant des taxis, apprendre l’hébreu ou l’arabe avec les chauffeurs de taxi,c’est comme apprendre le français avec des zyvas du neuf-trois, c’est pas top… 😉 )

        J'aime

      2. oui, je disais ‘un des critères’, il y en a évidemment d’autres, le premier étant dans quelle mesure cette langue est proche de notre langue maternelle 🙂 et le second: la motivation!

        J'aime

      1. oui, c’est comme je répondais au Goût, la difficulté est relative, elle dépend de certains critères, par exemple si c’est une langue plus ou moins proche de la nôtre…

        J'aime

      2. Dans la liste, je n’ai pas vu l’hébreu, avec une grammaire assez « délicate », dont les 7 groupes de verbes et les « lettres racines » pour connaître le type et la conjugaison des verbes.
        Bref, c’est assez proche du rebeu dont l’écriture et la structure ont été données par le Nabatéens qui les ont empruntées à l’araméen et à l’hébreu.
        Mais bon, ça s’apprend… 😉

        J'aime

  2. Quel plaisir vous nous donnez, chères traductrices passeuses de poésie ! Merci.
    Colo et toi avez opté pour le même verbe dans la dernière strophe, là où Anne distingue « connaître » et « savoir » – serait-ce une distinction propre au français ?

    J'aime

    1. il y a le verbe savoir et on l’a traduit par son équivalent saber/weten
      connaître serait conocer/kennen mais je ne l’ai pas choisi pour deux raisons, la première qu’on ne peut pas l’employer dans une construction identique en néerlandais comme en français et la seconde est qu’ici je les comprends comme synonymes (à cause aussi de l’emploi de la préposition de: que connais-tu de/que sais-tu de)

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s