B comme Bye, bye Baby

rousse_psyché Ivan Olinsky.jpeg

Debout devant son secrétaire, à dix heures du matin, et pas encore tout à fait habillée, elle remet une épingle à son chignon qui ne cesse de se défaire.

La température grimpe déjà, il faudra bientôt refermer la fenêtre, les rideaux, les volets… 

Il fait une de ces chaleurs, en ce dimanche 27 août, qui lui ôte toute envie de mettre une blouse.

Laquelle mettre, d’ailleurs? Voilà quatre ans qu’elle fait du neuf avec du vieux.

Or, en ce dimanche de fête, elle veut être à son avantage.

Et s’entendre encore appeler ‘Hey! Ginger!’ par un de ces grands gars au sourire éclatant, arrivés ces derniers jours, transformant la ville en une fête perpétuelle.

Oublier, oublier!

Oublier Hans, et Helmut…

Oublier cette première femme tondue hier.

***

5e devoir de Lakevio du Goût – que je remercie:
Cette femme devant sa psyché, se prépare-t-elle à partir ou revient-elle ? Et s’il y avait quelqu’un derrière elle ? Dites-en quelque chose lundi. Que vous soyez à la place de l’une, de l’autre, des deux. À vous de jouer.

36 commentaires sur « B comme Bye, bye Baby »

      1. Essaie de ne pas compliquer ces devoirs, steuplaît! Avec des grands ténébreux, je risque de ne plus réussir à tenir ma plume…

        J’aime

  1. Mais saviez-vous qu’en Bretagne, à Quimperlé très précisément, les Allemands ont rasé des femmes et jeunes filles en représailles à deux « horizontales » maîtresses officielles d’officiers teutons ? J’ai connu l’une d’elles et reçu son témoignage

    J’aime

  2. Quelle honte de se venger sur des femmes amoureuses, pour en quelque sorte cacher leur propre lâcheté…A sa place, je ne sortirais pas…M’étonnerai que je serai allée voir ce genre de spectacle.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s