D comme devise

DSCI8288 (2)

Madame a eu la chance de faire le plus beau métier du monde.

Aujourd’hui l’Adrienne a la chance de faire d’autres choses qu’elle aime.

Aussi, la devise affichée au Fou d’Ostende lui convient-elle très bien 🙂

***

photo prise le 25 février dernier – d’autres photos ici.

46 commentaires sur « D comme devise »

      1. Allez, je vais faire preuve d’ironie : j’aime bien mon métier, mais sans les élèves 😉 Bien évidemment, cela demanderait une longue conversation que nous n’aurons pas 🙂

        Aimé par 1 personne

      2. oui bien sûr, il y a beaucoup à en dire 🙂
        ta boutade me fait penser à certaines dames du secrétariat, qui trouvent l’école un lieu enchanteur quand les élèves n’y sont pas 😉

        J'aime

    1. en fait je ne voulais pas être prof mais en faisant un remplacement au cours de mes études, j’y ai vraiment pris goût, j’ai adoré le contact avec les élèves et le bonheur d’enseigner 🙂

      J'aime

    1. moi non, heureusement 🙂
      d’abord parce que jusqu’à la dernière année, je restais dans l’incertitude (les gouvernements successifs n’ont cessé de rallonger la durée requise pour avoir droit à la retraite, les règles du jeu changent tout le temps)
      et ensuite parce qu’on travaille avec « un public » et qu’il faut donner le meilleur de soi jusqu’au bout, avec enthousiasme et conviction 🙂

      J'aime

  1. J’ai adoré mon métier mais je suis contente de ne plus travailler, pouvoir profiter de la retraite est une chance.
    Il a l’air sympa ce restaurant mais il ferme tôt, il vise peut être un côté salon de thé.

    J'aime

    1. je suis contente aussi 🙂 maintenant je peux être malade à mon aise alors que quand j’étais prof je me l’interdisais 🙂
      ce n’est pas vraiment un restaurant, en effet, même s’ils proposent quelques plats

      J'aime

  2. Et maintenant, que vas-tu faire ? Encore un peu d’enseignement, du soutien scolaire, de la « remédiation » ? Si tu aimais tant ton métier, cela doit un peu te manquer ?

    J'aime

    1. on m’a demandé d’animer une table de conversation pour des adultes néerlandophones désireux de s’entraîner à l’oral et d’améliorer leur français, c’est un début 🙂

      J'aime

  3. J’aime cette devise : la seconde partie est très courante, la première moins. D’accord avec toi pour dire qu’il faut le choisir et le vouloir. Bonne après-midi, Adrienne.

    J'aime

  4. Bien sûr que cette sentence donne une vision idéale de ce qui devrait être, avoir la possibilité de faire ce que l’on aime et d’aimer ce que l’on fait.
    Ce n’est pas toujours possible.
    Mais le rêve est permis, et l’à-côté à portée d’imagination.

    J'aime

    1. je pense que c’est un ‘statement’ des patrons de l’endroit, qui ont choisi ce lieu – qui n’est pas le leur – et un métier qui probablement n’était pas non plus celui qu’ils avaient au départ 😉

      J'aime

  5. Quel métier ! Je ne l’aurais jamais cru, à 18 ans, celui qui m’aurait dit que je serais prof aurait pris des coups … Et pourtant ! Je crois bien avoir aimé chaque instant passé en classe, les faciles, les comiques, les difficiles. Et j’y ai reçu tellement plus que ce que j’ai tenté de donner.
    Reste aujourd’hui la rage de voir les mêmes aberrations se répéter …

    J'aime

    1. des coups, non, mais une réponse absolument négative, je n’avais aucun prof à qui j’aurais aimé ressembler 😉 et l’école comme institut est une aberration 😉
      mais j’ai énormément aimé mon métier et essayé de faire de mon école – et de ma classe – un lieu un peu moins aberrant 😉

      Aimé par 1 personne

  6. J’ai conscience de faire partie des chanceuses car souvent je peux faire mienne cette jolie devise. Et pas que dans le domaine professionnel. Y’a des moments moins gratifiants que d’autres, voire carrément pénibles, hein, mais dans l’ensemble ça va !
    🙂

    Aimé par 1 personne

  7. Les saisons de la vie se succèdent et quand c’est l’hiver, on sait que devant soi il va y avoir le printemps, alors réjouissons-nous, oui, aimons ce que nous faisons et faisons ce que nous aimons, c’est une bien jolie devise. Belle soirée dame Adrienne, à tout bientôt. brigitte

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s