G comme Goût

oh-jeff-_roy-lichtenstein.jpg

Quand on m’a dit que l’Américaine de la Junior Suite me demandait, ça m’a tout de même un peu étonné, vu que c’était déjà la troisième fois dans l’avant-midi. Mais ‘quand faut y aller, faut y aller’, comme disait mon grand-père, qui a toujours été un grand exemple pour moi dans la profession.

La porte n’était pas fermée et elle m’a crié d’entrer.
Elle était au téléphone, toujours en nuisette noire à midi passé.
Le combiné bien serré à deux mains comme s’il voulait lui échapper.
Dans la Junior Suite, c’est un vieux modèle de téléphone, un gros machin blanc comme dans les films avec Doris Day – encore un truc de mon grand-père – et les touristes américaines adorent!
Au point que parfois elles l’emportent dans leur valise.

Evidemment, je n’ai pas pu m’empêcher d’entendre ce qu’elle disait, avec sa jolie bouche au maquillage parfait, ses beaux sourcils tout froncés comme si la conversation lui était vraiment pénible.

Je ne sais pas qui est le Jeff à qui elle s’adressait, mais en tout cas il n’a pas le bon ticket.

Bref, elle a raccroché, son visage s’est tourné vers moi, soudainement tout lisse, tout souriant, et elle m’a fait signe de la suivre dans sa chambre.

Dommage que mon grand-père ne m’ait pas enseigné ce qu’il fallait faire dans ce genre de situation.

Mais je crois qu’il aurait été fier de moi.

***

29e devoir de Lakevio du Goût, que je remercie: Ah… Ce « But » qui gâche tout dans certains cas. Roy Lichtenstein l’avait bien senti qui le dessina dans les années soixante.
Si vous avez une histoire de « mais » à raconter, n’hésitez pas !

37 commentaires sur « G comme Goût »

    1. je ne suis pas Américaine, ne connais aucun Jeff, n’ai aucun membre de la famille travaillant dans le secteur horeca et n’ai jamais mis les pieds dans ce genre d’hôtel…
      et je ne suis pas un homme non plus 😉

      J'aime

  1. Les grands-pères ne peuvent pas tout dire, d’autant plus que pour cette chose-là, lui aussi avait peut-être des problèmes ! Quant à être fier de lui, c’est à voir, mais…

    J'aime

  2. J’adore le commentaire de madame Chapeau :un huit mai… hé hé !
    Bien vu !
    Joli madame Adrienne ce texte qui fleure bon « les films de Doris Day … »
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

    J'aime

  3. Que sera, sera…..arrivera ce qui doit arriver. Voilà que me trotte dans la tête cette magnifique chanson qui me donnent des frissons. Tiens, je vais aller me l’écouter..Non, pas de OUI mais…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s