R comme Robot Robbie

Link thumbnail

C’est l’invention d’un entrepreneur limbourgeois et elle n’existe pour le moment qu’à un exemplaire (prototype) mais le robot a été testé sur plusieurs chantiers et a reçu les réactions enthousiastes des ouvriers du bâtiment, tant il leur facilite la tâche, surtout en épargnant leur dos, vu que Robbie – c’est le nom du robot – les aide principalement en soulevant et plaçant au bon endroit tout ce qui est pesant.

Pour les jeunes, c’est comme un jouet, et pour les plus âgés, qui commencent à souffrir du dos, c’est un cadeau. Pour l’entrepreneur et ses clients aussi, puisqu’il permet de manipuler des ‘briques’ d’une plus grande dimension – elles sont fabriquées spécialement pour lui – et de terminer le gros oeuvre deux fois plus vite. 

Ce n’est pas à proprement parler un ‘robot’, nous explique-t-on, c’est un ‘cobot’, une machine qui travaille en duo avec l’homme. Un robot collaboratif.

Bref.

Encore un nouveau mot à mettre au dictionnaire.

***

info, vidéo et source de la photo ici

32 commentaires sur « R comme Robot Robbie »

  1. A part l’Homme poussé à l’obésité à cause de « la malbouffe », ce qui grossit le pmllus ces temps-ci, ce sopnt les dictionnaires.
    Les néologismes pleuvent si dru qu’on croirait de Lacan n’est pas mort… 😉

    J’aime

  2. J’ai même appris incidemment ces derniers jours que si la présence des enseignants etait nécessaire, le mieux était quand même « qu’il est nécessaire que les enseignants fassent du présenciel ».
    Ouaip ! « du présenciel  » !

    J’aime

    1. ce jargon de l’educ nat française me fait rire depuis des décennies, avec les élèves on a bien rigolé de « l’instrument scripteur » à l’époque de Ségolène Royal 😉

      J’aime

    1. je savais que cette remarque viendrait 😉 mais ici le problème est inverse, le bâtiment manque de bras et l’outil sert surtout à épargner le dos des travailleurs
      de toute façon, c’est l’histoire de l’humanité, à l’époque de mon arrière-grand-père chaque métier à tisser avait son tisserand et les machines se sont tellement perfectionnées qu’au fil des générations, le tisserand est devenu superflu… de sorte qu’un gosse du Bangladesh peut faire le travail.

      J’aime

  3. À 20 ans, j’étais maçon, et on parlait souvent de progrès techniques, on les voyait arriver, grues, bétonnières, pompes … mais on n’osait rêver d’un robot 🙂
    À cette époque, je portais sur l’épaule des paquets de briques sur 3 ou 4 étages d’échafaudage, les sacs de ciment pesaient 50 kilos, et il arrivait qu’on en porte deux à la fois. On travaillait 45 heures par semaine, dehors par tous les temps, ou presque. Je mangeais comme un ogre …
    Après les 3 semaines de congé, on se payait une semaine de mal de dos avant de se réhabituer. Et mes collègues de plus de 40 ans étaient complètement cassés, certaines entreprises n’hésitaient pas à s’en débarrasser sous un tas de prétextes.
    J’ai adoré ce métier, aujourd’hui encore je ressens une pointe de fierté en passant devant quelque chose que j’ai contribué à construire.
    À 25 ans, j’ai jeté l’éponge, et j’ai repris des études. Heureusement, je ne crois pas que j’aurais résisté jusqu’à l’arrivée de Robbie 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. merci pour cet intéressant témoignage, André, qui confirme l’aspect positif que je vois dans cette invention!
      (lors de la crise de 1929, mon grand-père tout fraîchement marié a perdu son travail dans le textile et s’est engagé comme maçon, en attendant de pouvoir retourner au textile, pour ne pas subir l’opprobre du chômage 😉 et il a toujours été fier aussi de ce qu’il y a appris)

      Aimé par 1 personne

  4. J’en connais un (assis à côté de moi) qui est fort intéressé par tout ce qui est technique, et qui ouvre de grands yeux que je suppute être de satisfaction !
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s