Last Post

Chaque soir de l’année, peu avant huit heures, tout trafic est arrêté sous la porte de Menin, à Ypres.

Au premier coup du carillon de vingt heures, quelques membres du corps de pompiers d’Ypres sonnent le Last Post.

Chaque soir depuis 1928, en l’honneur des 54 896 soldats tombés en cet endroit pendant la guerre de 14-18.

Parfois la cérémonie est plus importante, comme on peut le voir sur ces vidéos.

Elles ont toujours lieu en présence de public, souvent fort nombreux. Mais toujours dans le recueillement total. En silence et sans applaudissements.

Alors par ces temps de corona, que fallait-il faire?

La cérémonie a toujours lieu, mais avec un seul trompettiste.

Et sans public.

Ce qui fait que la vidéo ci-dessus, prise le 10 mars, est une des dernières « normales ».

L’image contient peut-être : plein air

photo de Jan Callemein, seul et sans public.

29 commentaires sur « Last Post »

  1. La musique et la poésie sont le contrepoint de la folie des hommes. Mais cette derrière court toujours, telle une dératée sourde ou un canard sans cou !

    J'aime

      1. J’ai vu sur le site de John Hpkins, qui suit l’évolution de CoviD-19, la Syrie.
        Je n’ai pu m’mpêcher de rire (ce n’est pourtant pas drôle mais le déni des infos me fait cet effet).
        J’ai lu : Syrie, 10 cas, 2 morts.
        Avoue que ça ne manque pas de sel.

        J'aime

  2. Pour le moment, quand je me promène à vélo dans les champs (dans notre pays, c’est toujours autorisé) , j’entends beaucoup d’alouettes chanter et je pense au poème « in Flanders’ Fields »…

    and in the sky
    The larks, still bravely singing, fly

    J'aime

    1. oui en relisant ce poème pour mon billet de l’autre jour, je m’étais demandé si vraiment des alouettes volaient encore sur ces champs de ruines où plus un seul arbre ne tenait debout…

      J'aime

      1. L’alouette est un oiseau des champs. Son nom complet est d’ailleurs l’alouette des champs (alauda arvensis en latin). Elle construit son nid sur le sol.

        J'aime

  3. Il est seul sur la photo, mais très entouré dans l’invisible, j’en suis certaine… Drôle de printemps dame Adrienne, après suivront les autres saisons et leurs mystères, et leurs surprises… À bientôt. brigitte

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s