7 autrefois

On voit ces jours-ci refleurir des passe-temps d’autrefois.
Pour se préserver de la giboulée coronavirienne, on reste chez soi.
Mais qu’y fait-on, quand tous les jours de la semaine sont des dimanches?

On se remet à la broderie des feuilles de cognassier, comme Albertine?
A l’aquarelle ou à l’herbier?

On joue au jardin avec les enfants et on leur montre ce bon vieux jeu du zébu, comme Adalbert?

On bichonne son potager et on redécouvre les légumes oubliés, par exemple ces merveilleuses feuilles de riboulaine, que ce soir on servira en crêpes, comme Arnolphe?

On accouche à domicile, parce que l’hôpital fait peur, comme Adolphine?

Une seule chose est sûre: « en de boer, hij ploegde voort« , exactement comme dans le tableau de Bruegel qui représente soi-disant la chute d’Icare: le paysan poursuit le labour, quoi qu’il arrive.

Icarus Van Buuren.jpg

source de l’image ici – participation à l’agenda ironique d’avril, suivant les consignes de Carnets paresseux, que je remercie:

voilà une poignée d’images, empruntées au Spécimen des caractères d’affiches, vignettes et fleurons des fonderies et stéréotypie de François-Nicolas Gromort. Ce qu’on en fait ? on en choisit au moins trois, au plus tant qu’on veut, on les range dans un sens ou dans un autre et on raconte l’histoire qu’elles racontent, en suivant l’ordre des images. Poème, rébus, conte, chanson, feuilleton en X épisodes, on peut faire tout ce qu’on veut tant qu’on ne perd pas le fil et qu’on s’arrête bien le dimanche 26 avril. Agenda ironique oblige, une goutte de calendrier, un soupçon de temps qui passe et une pointe d’ironie seront bienvenues. Et puis quelques mots imposés – qu’on pourra oublier ou contourner – giboulée, zébu, cognassier et riboulaine (ce qu’il veut dire, celui-là ? ça sera l’occasion de l’inventer).

 

 

 

 

 

 

32 commentaires sur « 7 autrefois »

  1. Je n’ai jamais essayé aucune de ces saines activités. Par contre, le confinement m’a remis en main le fer à repasser… et le soleil m’a fait sortir un fauteuil pour lire au jardin: presque plus de bruits parasites, juste les oiseaux, les premiers insectes, et de temps à autre un promeneur qui passe ou un moteur dans le lointain 😎

    J'aime

    1. très calme ici aussi, sauf les grandes activités des voisins, tonte de pelouses, travaux divers plus ou moins motorisés et bruyants…
      mais dès demain les travaux reprendront à la rue, m’a-t-on dit

      J'aime

  2. Bonjour Adrienne !

    Belle idée que ces 7 propositions d’activités « à la maison »…

    et moi aussi, j’aime beaucoup le tableau de Brueghel, à la fin… !
    (pour ceux qui n’auraient pas pris le temps de l’observer en détail,
    un petit personnage (Icare) fait un « plouf » dans la mer
    juste derrière le bateau… au-dessus de l’oiseau perché).
    La chute est discrète…tout comme celle de ton texte. 🙂

    Si j’ai bien compris, tu nous invites, pendant le confinement,
    à … »cultiver notre jardin »… ?

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s