Septième étape

DSCI8307

D’abord, une dame est passée dans chaque maison pour faire signer un papier par lequel on donnait son accord d’être exproprié. Même si on n’était pas d’accord. C’était vers 2016.

En 2018, les haies et les arbustes des jardinets ont été arrachés à la grue aussi facilement que des fétus de paille.

En 2019, la terre des jardinets a été ouverte pour renouveler les conduites de l’eau, du gaz, de l’électricité, les câbles divers pour le téléphone, internet, la télé.

Le béton de la route a été cassé avec une telle force qu’on a craint que nos maisonnettes ne s’écroulent en même temps.

Un tronçon à la fois, la route a été creusée comme pour y installer des piscines: d’énormes collecteurs d’eau de pluie en béton y ont été placés. Les modèles carrés ont été coulés sur place, les ronds ont été apportés.

Enfin, ces dernières semaines la route a été refaite, ainsi que des trottoirs et une piste cyclable. Ici et là, un arbre a été planté. Des liquidambars. Les marquages au sol ont été refaits.

Et demain comme prévu la route sera rouverte à la circulation.

***

La photo a été prise le matin du 21 avril: les arbres ont été apportés – petite motte, long fût, branches déjà tout en feuilles – plantés le lendemain… ils auront bien du mérite s’ils s’en sortent tous vivants en 2021!

 

32 commentaires sur « Septième étape »

  1. Votre route entièrement déconfinée pour la fête des mères. Avec ses quatre personnes toujours les mêmes, notre première ministre est battue à plate couture.
    😉

    J'aime

    1. c’est aussi l’essence qui a été plantée dans l’avenue dont notre rue est le prolongement et je croyais que c’était une sorte d’érable à cause de la découpe et de la coloration automnale des feuilles… mais cette fois j’ai vu l’étiquette d’un des arbres avant plantation: liquidambar 😉
      ça m’a étonnée, j’ai fait une recherche et il en apparaît que cette variante est beaucoup utilisée ces derniers temps en Europe
      mais j’aurais préféré des noyers 🙂

      J'aime

  2. Méfie topi, le liquidambar le plus commun est, comme ton téléviseur, ton smartphone, ton four, etc. eh bien lui aussi est importé.
    Probablement de Chine…
    Et nous savons tous aujourd’hui que transporter des choses vivantes hors de leur milieu est extrêmement dangereux…
    Si elles ne survivent pas, c’est aussi bien.
    Dans le cas contraire, ça devient invasif faute de prédateur.
    Tu vois bien sûr de quoi je parle.
    Déménage, Adrienne ! Déménage !

    J'aime

    1. je crains que ce soit la variété américaine, parce qu’elle reste étroite
      (j’ai vu en faisant mes recherches qu’il y avait une variété ‘europaeum’ mais qu’elle RIP)

      J'aime

  3. J’ai relu les différentes étapes (en poussant jusqu’à l’éducation stricte avec détour chez Boileau ;-)). Incroyable, les travaux ont finalement une fin!
    Je ne doute pas que tu nous feras profiter de la flamboyance automnale des liquidambars s’ils survivent jusque là (misère! de si petites mottes pour des arbres si grands, où sont donc leurs racines?).

    J'aime

    1. oh je suis désolée si j’ai donné cette impression!
      les travaux à la rue nous ont coûté nos jardinets, c’est vrai, mais la route et les trottoirs étaient en très mauvais état, les travaux étaient nécessaires… aussi pour la collecte des eaux de pluie séparées des eaux usées etc etc

      J'aime

  4. Des liquidambars… ? Je vais aller moi-aussi faire une recherche sur ces arbres, la sonorité du mot me fait penser à Harry Potter, nous vivons vraiment une drôle d’époque dame Adrienne. Enfin un peu de repos, c’est ce que je te souhaite. Je viens de vivre trois années de travaux aux pieds et à côté de ma maison, pour la construction de deux immeubles, j’ai vécu le bruit, la poussière, des dizaines d’arbres arrachés, des parkings souterrains, du béton, encore du béton… un crève coeur que nous n’avons pu qu’accepter, pour la fortune des constructeurs et non pour l’intérêt de la collectivité. A la libération, j’irai acheter un hortensia pour me faire du bien. Bises, à bientôt. brigitte

    J'aime

    1. oh comme je te comprends! bonne idée, l’hortensia, les doigts m’en ont déjà démangé plusieurs fois, en en voyant de beaux blancs 😉
      j’ai une énorme envie de fleurs, j’ai de grands projets pour les plantations d’automne… speriamo 🙂
      bises, bonne journée!

      J'aime

  5. Enfin, ouf ! Le facteur va pouvoir t’apporter le courrier, mais le bruit de la circulation va reprendre. L’avenue près de chez nous vient juste d’être rouverte, avec l’achèvement du carrefour surélevé en bas de notre rue : nous venons de découvrir les nouvelles pistes cyclables et les passages pour piétons très attendus. Les platanes taillés ont laissé la place à des tilleuls, qui ont déjà soif.
    Le liquidambar est un très bel arbre que j’ai découvert dans le jardin de mon beau-frère : très beau feuillage et couleurs magnifiques en automne.

    J'aime

    1. oui, magnifiques! je suis sûre que j’ai dû publier au moins une photo de ceux de l’avenue, parce que je les photographie chaque année 😉 mais impossible de retrouver un billet avec les liquidambars (qu’à l’époque je croyais être des érables, donc ;-))
      la circulation reviendra, hélas on ne peut pas tout avoir, comme comme je viens de dire à notre échevin des travaux publics, c’est bien que la rue soit plutôt étroite, ça va obliger à rouler moins vite (si on fabrique de larges boulevards, les gens se croient à Francorchamps)
      enfin on verra 🙂

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s