R comme renoncement

alcohol alcoholic bar blur

Il avait dû renoncer à l’alcool, lui qui était capable de vous dire rien qu’au nez si un champagne était composé de plus ou moins de pinot noir, de meunier ou de chardonnay. Une décision qui avait été âprement négociée par sa femme et par son patron: l’alcool ou le boulot, l’alcool ou le foyer. Il était légitimement fier d’y avoir réussi.

Par contre là où il était indécrottable, c’était au niveau du vocabulaire. Même l’arrivée de deux enfants dans son couple n’avait rien changé dans sa façon peu civilisée de s’exprimer: quand-ce qu’on bouffe?, c’est quoi ce fricot de m...?, arrête de bâfrer!

Ce qui rend d’autant plus étonnant le choix d’un mot savant lorsqu’il avait à déclarer, autour d’une table ou lors d’un apéro, « non merci, je ne bois pas d’alcool ». Désormais il disait « non merci, je suis abstème« .

Et depuis qu’il employait ce mot-là, on ne le regardait plus de travers comme un ancien alcoolo, mais avec la déférence due à un grand malade.

***

écrit pour Olivia Billington – merci Olivia! – avec les mots imposés: fricot – bâfrer – fuir – abstème – meunier – négocier.

Photo de Joonas Kääriäinen sur Pexels.com

36 commentaires sur « R comme renoncement »

  1. Devenir abstème est une belle performance, tout comme votre nouveau texte. Bravo à vous et à votre héros.
    Passez un bon jeudi.

    J'aime

      1. Tu veux que je t’appelle en vidéo pour que tu puisses te rendre compte ?
        Ah, zut, j’ai branché ma webcam sur le PC de Françoise !

        J'aime

  2. On ne peut donc renoncer à tout, zut, moi qui croyais… Ah mais quel homme intelligent, tout de même, car il a su qu’avec un seul mot appris par coeur, le regard de tous peut changer !

    J'aime

  3. J’ai toujours pensé qu’abstème n’était qu’un terme religieux ancien.
    Sujet de dispute entre luthériens et calvinistes, les uns soutenant qu’on pouvait communier de pain, les autres insistant sur le fait qu’une communion ne pouvait être qu’avec pain et vin.
    Bref…

    J'aime

  4. Bravo, toujours aussi bien observé !

    C’est ici, la krapoverie du jour ? C’est parti :

    – Merci de ton invitation mais n’oublie pas que je suis vegan !
    – Et moi végétalienne !
    – Moi je suis abstème !
    – Et moi allergique au gluten !
    – Moi simplement flexitarienne.

    – Vous êtes chiant·e·s, surtout, oui !

    J'aime

    1. LOL il m’est arrivé de cuisiner pour toutes sortes d’allergiques et aussi pour une amie musulmane, c’est compliqué 😉
      (va donc trouver un bon dessert où il n’y a ni gluten ni produit laitier et que ce n’est pas la saison des sorbets ;-))

      J'aime

      1. Je ne sais pas ce que vous entendez par les produits *lpr*.
        De la farine sans gluten, cela peut être e.g. de la farine de châtaigne.
        Cela coûte cher, mais e.g des crêpes à la farine de châtaigne au lait d’amande, c’est délicieux.

        Aimé par 1 personne

  5. abstème … nouveau venu dans mon vocabulaire, mais j’ai tout de suite pensé au mot italien pour « abstinent, qui ne boit pas d’alcool »: astemio.
    Je le ressortirai la prochaine fois que quelqu’un s’étonnera en apprenant que je ne bois pas d’alcool.

    J'aime

  6. Jolie façon d’utiliser le mot abstème, et de présenter un malade alcoolique devenu abstinent. Je regrette de n’avoir pas rencontré ce mot auparavant, car je pense que j’aurais pu l’utiliser lors des consultations d’addictologie, lorsque les patients échangeaient sur le regard des autres devant l’abstinence. Utiliser un mot que les autres ne connaissent pas dessine une certaine aura.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s