B comme bonne blague

HOSTIE

C’est jeudi matin, après un moment de stupeur et d’incrédulité, que l’Adrienne a eu son grand, grand premier fou rire de la journée en lisant ce titre de journal: En Flandre occidentale, à la messe, il faudra ‘attraper’ son hostie si on veut communier.

Attraper l’hostie?
Va-t-on la lancer de loin?
La catapulter?
C’est quoi cette blague?

Et bien non, ce n’est pas une blague, même si elle fait bien rire: « bij de communie zullen kerkgangers hun hostie moeten ‘vangen’ » Lors de la communion il faudra attraper l’hostie.

Plus loin dans l’article on explique que le prêtre ne pourra pas déposer l’hostie dans la main du communiant, il devra « la laisser tomber respectueusement »

« Die moeten eerbiedig vallen in de handen van de kerkganger. »

***

je ne sais pas ce que vous en pensez mais moi, une semaine plus tard, j’en ris encore 🙂

***

source de l’image ici où on répond à la question que faire si l’hostie tombe à terre.

40 commentaires sur « B comme bonne blague »

  1. Pour chaque déconfinement, on demande aux responsables d’inventer des règles.
    Pour l’équitation, le matériel devant être désinfecté après chaque utilisation, la fédération à penser à préciser que certains produits pouvaient irriter les chevaux. J’espère qu’on y a pensé pour les hosties.
    😉

    J'aime

  2. La confiance dans le bon dieu s’est quand même salement émoussée… 😉
    Où allons nous si aller à la messe est risqué ?
    Devra-t-on aller à la messe équipé d’une « chistera » pour attraper la chair du Christ ?

    J'aime

    1. c’est bien une des choses que j’aurais trouvées impensables, incroyables, qu’on ait fermé les églises pour cause de pandémie!
      elles rouvrent déjà pour de petites assemblées, restait à résoudre le problème du contact via l’hostie… mais ça me semble insoluble, qu’on la lance ou qu’on l’attrape, elle a été touchée par d’autres mains 😉

      J'aime

      1. Qu’on ait fermé les églises et autres lieux de culte pour cause de pandémie et surtout, que ce soit passé comme une lettre à la poste continue à me sidérer aussi.

        J'aime

      2. On devrait revoir l’expression « Comme une lettre à la poste » : il y a quinze jours, nous avons reçu la carte de vœux de nouvel an d’un petit-cousin de ma femme !

        J'aime

    1. ma mère, qui allait à la messe le mercredi et le dimanche, n’y va plus (forcément) et elle ne parle pas d’y retourner, je me demande ce qu’elle pensera du lancer d’hostie…

      J'aime

  3. Tabarnak !! Calice !! Hostie !! Bientôt le tabernacle distributeur, avec une appli sur smartphone pour déclencher la délivrance d’une hostie aseptisée … Reste le problème du masque: faudra-t-il l’enlever ? le soulever (respectueusement) ? Bon, ne nous moquons pas trop des pauvres croyants privés de culte depuis trop longtemps …

    J'aime

  4. le lançé d’hostie , ahaaaaaah ,ça fait du bien , bon , les pinces à pâtisserie , ça existe , mais le lançé ,est beaucoup mieux , peut-être propice à rallier de nouveaux « fidèles »qui attendront fébrilement cet audacieux moment

    J'aime

  5. Jusqu’à l’âge de 15 ans j’allais à l’église et je communiais : en ce temps-là on se présentait devant le prêtre en sortant la langue et il posait l’hostie quasiment dans la bouche… Le lancer c’est mieux… je n’ai jamais été championne pour attraper un ballon, alors une hostie !!!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s