M comme maillot

devoir de Lakvio du Goût_43.jpg

Elle a pris le premier train du matin. Avec de trop nombreux bagages pour trois jours de villégiature à la mer et aux pieds des chaussures dont elle sait pourtant qu’elles lui font mal.

Mais ce n’est pas à quarante ans qu’elle va abandonner son souci d’élégance. Voyez la savante coiffure crantée qui a coûté une grosse demi-heure d’efforts à sa coiffeuse, hier soir, et qui l’a empêchée de bien dormir cette nuit, de peur de l’abîmer!

Quand elle est arrivée à l’hôtel, elle était épuisée par le voyage. Deux correspondances. Deux lourdes valises. Et quelle idée de s’être chargée d’un volume si épais! Comme si elle pouvait en venir à bout en trois jours! Il doit bien peser un kilo, lui aussi. Deux mille cinq cent quatre-vint-dix-huit pages…

Enfilons vite ce maillot, se dit-elle, et allons à la plage.

Il ne fallait même pas ouvrir les valises: elle l’avait rangé dans une poche latérale.

Et pourtant…

Et pourtant, la plage, elle ne l’a pas vue.

Car au moment où elle était enfin prête, dans son maillot neuf, l’orage, un de ces gros orages d’été a éclaté.

Alors elle s’est affalée tristement sur le bord du lit… allait-elle rester là, à lire les Misérables, ou bousiller sa belle coiffure en sortant se baigner sous la pluie?

***

Texte écrit pour le 43e devoir de Lakevio du Goût, que je remercie, selon les consignes suivantes:

J’aime Hopper et son génie de l’étrangeté de la banalité. « Hotel Room » me le démontre et me pose la question : Que fait-elle donc, si peu vêtue, assise l’air si peu intéressé par son livre ? J’entrevois plusieurs cas. Et vous ? Qu’en aurez-vous dit lundi ?

Elle m’a fait penser à ces belles dames bien coiffées qui réussissent à nager en gardant la tête parfaitement au-dessus de l’eau et se mouillent à peine la nuque pour ne pas gâcher leur mise en plis 🙂

M comme maillot et M comme misérable(s) 😉

 

41 commentaires sur « M comme maillot »

    1. voyager léger, oh oui!
      tu as bien vu, c’est ce genre de femme que j’ai voulu imaginer, si préoccupée par l’idée qu’elle se fait de sa séduction que ses vacances sont ratées si elle n’a pas attiré certains regards 😉

      J’aime

  1. Bien raconté ! On attend juste que Xavier Marabout nous repeigne la scène avec la Castafiore dans le rôle et Proust à la place d’Hugo pour faire bisquer l’oncle !

    P.S. Belle publicité pour la liseuse, toujours plus légère et spacieuse !

    Aimé par 1 personne

  2. Je reste en admiration devant ton talent de décrire la situation : je suis bien plus superficielle. Je n’avais remarqué que les cuisses très blanches et la solitude triste…

    J’aime

    1. il ne faut pas, et puis ça s’apprend 🙂
      je faisais ce qu’on peut appeler de la « lecture d’images » avec mes élèves, ça vaudrait un billet de raconter leur réaction quand je leur montrais le célèbre portrait de Mme de Sévigné: au lieu d’y voir une dame de la haute société (vêtements, bijoux, coiffure, toute son allure…) ils disaient immanquablement « elle est grosse » 😉

      J’aime

  3. Tu as dépeint exactement le tableau, pas très joyeux entre-parenthèse. D’autres, comme moi n’ont pas trop regardé les détails du tableau, car imaginer un 5 étoiles dans cette chambre verdâtre, fallait de l’imagination. Les détails, ce n’est pas trop mon truc. Les femmes, dans les années 20 portaient-elles ce genre de maillot de bain ? par contre, la coiffure fait bien penser aux années 20. Hopper n’aurait-il pas pris lui-aussi des libertés ?

    J’aime

  4. J’aime beaucoup. Mais franchement, les Misérables… pourquoi pas Ulysse 😉 ?
    À la mer, dans la bibliothèque de l’Astoria, on trouvait Delly, Florence Barclay et Barbara cartland (honnêtement illisible). Et on avait de super salons…

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s